Actualités no image

Published on juin 17th, 2014 | by MagMozaik

0

Dansons sous les pins, “Les Océaniques” sont de retour !

Après avoir été annulé l’an dernier à cause des intempéries, le festival “Les Océaniques” revient, plus motivé que jamais, sous les pins du Parc de la Nature à Tarnos, le samedi 12 juillet, avec Anna Calva et Ky-Mani Marley en tête d’affiche.

 

Tous les goûts sont dans le parc de la Nature

Organisé pour la 12ème année sous l’impulsion de la Ville, le festival, consacré aux arts de rue et aux musiques actuelles, est un événement incontournable de la période estivale sur la Côte basco-landaise.
Fidèle à sa formule et à son exigence, la programmation concoctée par La Locomotive, alternera théâtre de rue et cirque dans l’après-midi, pour laisser  la place en soirée à la musique- avec une sélection éclectique- entre rock indé,  reggae, et chanson française, ce qui a toujours fait le succès du festival.

 

Défricheurs de talents

La Locomotive, association de musiques amplifiées, mandatée par la mairie pour l’organisation, a toujours fait le choix de la découverte des talents : “Nous défendons des groupes en devenir, ce ne sont pas forcément des grosses têtes d’affiche, et ça fait partie de nos valeurs”, souligne Daniel Rodriguez, responsable de la Loco. “On se bat pour une journée de festival, notre mission est de proposer des artistes émergents français, régionaux aussi, et des artistes internationaux, de qualité”.

 

La programmation musicale dans le détail

C’est l’anglaise Anna calvi –égérie du rock indé- Fille fantasmée de PJ Harvey et Jeff Buckley- qui sera la “tête d’affiche” de cette 12eme édition. Volcanique à la scène, timide et effarouchée à la ville : une chanteuse toute en contraste à ne pas rater en live.

Petit dernier de la lignée Marley, Ky-Mani est probablement le fils le plus audacieux musicalement parlant. Avec son style moins roots, empreint de R’nB et de hip hop et sa voix qui ressemble à s’y méprendre à celle de son père, aucun doute qu’il saura également séduire les plus authentiques fans de reggae.

GiedRé est une artiste interprète multi-talents née en Lituanie en 1985 et arrivée en France à l’âge de 7ans. Entre humour, chanson, et poésie, GiedRé construit un univers qui doit autant à Georges Brassens qu’à Pierre Perret. Aujourd’hui, elle compte 6 albums et plus de 110 000 fans sur Facebook, la nouvelle “princesse irrévérencieuse” de la chanson française.

Sortis de leur far-west Toulousain, Scarecrow vous emmène dans un monde où le Blues et le Hip Hop ne font qu’un. Où le groove est roi, qu’il soit arraché d’un dobro ou samplé d’un vieux vinyle…

Le “local” du jour se prénomme Sélénite, et vous surprendra par la qualité de ses textes. Après un premier EP “Asphalt &
Oceans” sorti en 2013, il a été sélectionné par le dispositif landais XL Tour afin de bénéficier d’un programme d’accompagnement et de diffusion. Un autre local –DJ Moustic qu’on ne présente plus- proposera un set gratuit,  “car c’est un ami du festival, nous travaillons ensemble dans le même état d’esprit que Black & Bask et EHZ” ajoute Daniel Rodriguez.

Générateur de lien social

Le festival réunit la municipalité et les acteurs culturels tarnosiens pour réaliser la programmation, créer des projets artistiques ou assurer la logistique :“le festival s’inscrit dans une logique de projets sur le territoire, dans une  cohérence culturelle et de lien social” précise Jean-Marc Lespade, Maire de Tarnos. “C’est une volonté de la mairie car nous avons besoin de toutes ces  énergies, et des nombreux bénévoles qui s’impliquent chaque années, pour des pratiques collectives ; on ne fait pas de bizness, à l’inverse de certains festivals de la région!” Ça, c’est dit!

 

Les tarifs  : 17 € en prévente. 24 € sur place.
15€ pour les Tarnosiens, gratuité pour les moins de 14 ans. Ouverture des portes à 17h 30. Restauration sur place

Billeterie  : Fnac, Elkar, Ticketnet, Géant

Un service de navettes gratuites est mis à disposition des festivaliers. Il proposera des trajets entre le square Mora, le Parc de la Nature et le parking du
Métro. Un retour vers la gare de Bayonne sera également assuré à la fermeture du festival.

 

This Post Has Been Viewed 32 Times

Tags: , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier