Coups de coeur

Published on avril 30th, 2016 | by MagMozaik

0

Coup d’essai, coup de maître!

Dans le cadre du colloque consacré à Nabokov et de la Journée Internationale de la Danse, la Médiathèque de Biarritz présentait le 29 avril au soir tout un florilège d’élèves du conservatoire de danse Maurice Ravel et de classes à horaires aménagés, histoire de révéler quelques talents en herbe des plus prometteurs. Un bel écrin pour mieux sertir les flamboyants débuts de la jeune Compagnie Illicite, fondée en septembre dernier par l’ex grand danseur du Malandain Ballet Biarritz, Fabio Lopez qui, après quelques créations depuis 2013 – dont les Noces de Stravinski revisitées en 2015 pour Biarritz des Années Folles- vole aujourd’hui de ses propres ailes tout en finesse majestueuse. Sous le regard du maître, son émotion était palpable! Amoureux fou de la Russie, sa chorégraphie, “Molto Sostenuto” s’inspire d’un poème sur l’errance et l’exil, “Le pèlerin” sur une musique de Dmitri Kabalevski (oeuvre composée en 1964 qui donne son titre au ballet)…Une pièce magistrale sculptée en deux duos élégants et gracieux.

Vladimir Nabokov, entre deux cultures

Vladimir Nabokov, éternel exilé, s’est très tôt forgé une extraordinaire culture polyglotte au sein d’une grande famille aisée de la Russie tsariste. grand magicien de la poésie en prose et d’un érotisme qui provoqua quelques scandales à travers des ouvrages tels que “Lolita” ou “Alda et l’ardeur”, on oublie souvent qu’il maniait à merveille l’art de la satire et de la parodie, se jouant des complexités amusantes de multiples langues. La révolution d’octobre 1917 scella son destin d’exilé perpétuel, en errances multiples à travers l’Europe puis les Etats Unis, où s’épanouit son style inimitable, à la croisée des cultures russes et américaines. “Il n’y a pas de libertin un peu ancré dans le vice qui ne sache combien le meurtre a d’emprise sur les sens “ proclamera-t-il. Et de fait les sens, le charnel, s’inscrivent souvent au coeur de ses écrits.

Un thème fort et parfois sulfureux qui structure l’hommage rendu par la Médiathèque en 3 temps forts. Une exposition, “Nabokov synesthète” de Polina Jourdain-Kobycheva et Xavier Ride sur les sens dans l’oeuvre de l’écrivain, jusqu’au 28 mai, un grand colloque organisé, les 28 et 29 avril, par la Société Française Vladimir Nabokov et un final en entrechats sur le thème majeur des cinq sens.

Les tourments de l'errance

Magnifique architecture chorégraphique sculptée par les corps sublimés des 4 jeunes danseurs de Fabio Lopez (Eléonore Dugué, Virginia Negri, Geoffrey Piberne et Marco Stamato) que cette transposition en gestuelles sensuelles, douloureuses, tragiques et fortes de la Compagnie Illicite. Le créateur surfe sur le fil d’émotions que deux couples écorchés vifs traduisent avec une intensité absolue. Des regards et visages aux corps torturés de tourments, blessures et abandons sensuels, tous les drames et le tragique de l’exil s’expriment sur une musique déchiquetée en partitions complexes. Une composition étonnante et lumineuse que les costumes sobres et délicats rehaussent. Magistral!

Une oeuvre commandée avec bonheur par la ville de Biarritz qui succède à quelques pépites dont on reparlera dans quelques années, notamment ce jeune adolescent, Carlos Diaz, qui respire la danse par toutes ses attitudes et enchainements d’un futur grand virtuose! A suivre de très près à l’instar des jeunes artistes de la Compagnie Illicite et de Fabio Lopez qui a su ciseler , à travers l’influence de Malandain et Béjart, une belle créativité insolente de grâce et de pureté technique.

www.compagnie-illicite.com et www.mediatheque-biarritz.fr

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 245 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier