Coups de coeur

Published on avril 10th, 2016 | by MagMozaik

0

Contrastes et résonances…

Une semaine tout en contrastes et styles finement ciselés. Après deux expositions d’Art’Is au Régina et aux Galeries Lafayette de Bayonne, nous connaissions le talent conjugué en résonances de Christiane Giraud, sculptrice, et d’Alexandra Vaquero, photographe, l’une dressant ses totems de bois incisifs et l’autre saisissant au vol les oeuvres et le travail de la créatrice, en transpositions précises, émouvantes… Mais nous découvrons à la Crypte Sainte Eugénie une artiste bien plus diversifiée et imaginative à travers des tableaux où reliefs et incrustations se déclinent en gestes et couleurs vives. Autres univers à la galerie des Corsaires qui accueille une version différente de contrastes en résonances multiples avec Zazpi, photographe à l’imaginaire subtil et poétique, et Sylvaine Raoul en jeux clairs obscurs nerveux et délicats à la fois.

Des oeuvres très physiques

Ancienne élève des Beaux arts de Bayonne, Christiane Giraud ne se pense qu’à travers la sculpture, discipline très mentale et physique qu’elle affectionne tout particulièrement, avec le bois, matière de confrontation qui lui offre de la taille directe. Totems bien sûr, mais aussi tableaux en reliefs ou incrustations, en diptyques, triptyques ou pièces uniques qui racontent, en mouvements, des histoires fortes tout en contrastes. Contrastes de couleurs mais aussi de ciselures peaufinées en un bel équilibre de réflexion et d’action. Un affrontement avec la matière qui passe par une maîtrise violente de l’oeuvre à venir à la tronçonneuse ou la hache pour s’achever en une finalisation plus expressive et douce.

Nous connaissions les totems de l’artiste mais quelle merveille que ses tableaux tout en mouvements et dimensions multiples, plus travaillées et mûrement réfléchies en oeuvres uniques ou déclinées sur 2 ou 3 supports. Une véritable révélation que transpose, en multiples clichés, Alexandra Vaquéro, photographe qui suit pas à pas le travail de la sculptrice, en épreuves d’une rare délicatesse sensible. Un duo à découvrir de toute urgence à la Crypte Sainte Eugénie, du 6 au 26 avril.

Les Corsaires en contrastes

La Galerie des Corsaires se la joue souvent en duos thématiques que nous apprécions particulièrement, variant les disciplines, tantôt peinture et photographie, sculpture et photographie ou peinture et sculpture… Nous n’avions hélas pu rendre hommage à notre amie Maura Black et son propos de féminité. Aujourd’hui focus sur les contrastes avec Cyril Hourseau, alias Zazpi, génial photographe de l’insolite et du regard décalé, et Sylvaine Raoul dont les peintures déclinent les nuances infinies du noir et du blanc en tableaux rythmés et décapants, tout en mouvements et énergies.

Au delà de son oeuvre atypique, Zazpi s’implique beaucoup en divers mouvements de promotion des artistes et de vulgarisation de leurs oeuvres, d’Ezpel’Art à Home Art. Mais cet autodidacte a le génie dans son regard! Le génie de capter les détails du quotidien ou de paysages qui en deviennent insolites et irréels de beauté! Des poignées de portes, des anciens lieux d’artisans abandonnés ou graffités au fin fond du Pays basque, des paysages en bord d’océan fugitifs, graciles et fragiles dans leur beauté évanescente, des arbres dans la brume qui dansent en imaginaires délicats où le doux silence se fait palpable, des zèbres dont les rayures éclatent en tableaux surréalistes… Voilà un personnage aux incroyables palettes qui nous offre aujourd’hui, en strates incandescentes, sa version de l’océan quand ciel et mer s’imbriquent en osmoses colorées qui se font peintures éclatantes.

Sylvaine Raoul jongle avec d’infinies nuances de noir et de blanc, de véritables couleurs gorgées de vie et de sensations pour elle. On pourrait croire ses toiles tristes et sombres mais le mouvement qu’elle leur donne fait tout l’effet contraire! Les blancs, les gris, les noirs éclatent en matières picturales et en divers matériaux dont elle cisèle ses oeuvres telle la gaze. Résultat? Un regard profond et ironique sur les paysages qui l’entourent comme des vagues d’idées qui vous submergent!! Un langage pictural en résonance avec l’oeuvre de son compagnon Alain tout en dentelles de mots et de fines couleurs nuancées.

Pour infos, www.biarritz.fr et www.galeriedescorsaires.blog4ever.com

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 95 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier