Coups de coeur

Published on mai 29th, 2017 | by MagMozaik

0

Chronique mondaine de quelques années…folles!

Du 2 au 4 juin, Biarritz se projette à nouveau « back to the future », dans ces années folles qui façonnèrent l’image et la notoriété de la ville jusqu’à en faire aujourd’hui une destination touristique internationale, moderne et de prestige. Une machine à remonter le temps…du temps où les réfugiés russes marquèrent de leur présence toute la physionomie sociale, culturelle et architecturale de la cité, dans le sillage d’une effervescence mondaine et people. Nous avons retrouvé pour vous les écrits d’un reporter femme (rarissime) de cette époque, fine observatrice et chroniqueuse mondaine à la dent acérée, non exempte de nous divulguer quelques ragots croustillants et sensible à cette exubérante âme russe.

Ma mie, me voilà donc cette année encore résolue à vous narrer ces 3 folles journées en un Biarritz que j’espère fort ensoleillé et aux accents russes émoustillants. Deauville vous sied mieux me dit-on ici!! Mais que nenni! accourez au plus vite vous régaler de croustillants petits moments, furtivement captés qui s’annoncent encore plus virevoltants cette année!!  L’âme slave coule ici dans les veines de cette ville aux mille bienfaits iodés – c’est ce que m’en assure le bon docteur Poliakov– et l’on ne peut faire deux pas sans croiser de beaux spécimen aristocrates ou militaires aux tempéraments explosifs. D’ailleurs, je compte bien revenir en septembre cette année, histoire de me régaler de la soirée de charité donnée par la Princesse Olga de Paley à l’hôtel Miramar et d’y croiser Serge Lifar ou quelques pépites incandescentes des ballets russes, qui sait? Nous sommes déjà  en 1927, très chère, et voilà 10 ans que ce drame révolutionnaire toucha bien de ces réfugiés que l’on ne cesse de croiser en des emplois souvent en dessous de leurs conditions! L’imaginez vous ma chère? Je ne cesse de rencontrer des cousettes, travaillant pour la Chanel, des femmes de chambre ou valets, des grooms, précepteurs, musiciens ou autres voituriers qui furent autrefois princes, ducs, duchesses, princesses et autres baronnes ou cosaques!! Un classe folle en plus! Voilà 4 ans que je m’étourdis au Château basque où je croise un certain Rubinstein entre zakouskis, vodkas et soirées démentes en bord de falaise! Je ne compte plus les soirées russes à l’hôtel du Palais ou en bien des villas, comme celle de cet insolent Marquis d’Arcangues où, malgré le dénuement, nos amis russes savent recevoir avec panache ou délirer jusqu’à l’aube.

Bref, comme chaque année, aucun répit ne nous sera accordé du 2 au 4 juin. A nous de papillonner, de virevolter et de goûter le suc enivrant de ces quelques jours où tant de fêtes et de rendez-vous incontournables se bousculent du petit matin à l’aube suivante, en espérant y croiser Théodore, Félix, Alexandre, Irina ou l’énigmatique Natalia, sans compter cette chère Errazuriz ou ces incroyables américains et sud-américains si fortunés qu’ils en deviennent indécents d’exubérance!! Une vraie féérie frénétique et trépidante de bribes intenses de vie, vous dis-je, où le petit peuple gai et besogneux de la ville côtoie les grands de ce monde ou les célébrités…

Mondanités et quotidiens en un fabuleux cocktail où tradition et modernité fusionnent! Un condensé de tout ce qui fait la vie débordante de notre époque: Culture, musique, danses, architecture, littérature, compétition de golf , marché bouillonnant et bruissant de tant de vies, d’arômes, de produits locaux… Une vie mondaine et sociale où les barrières n’existent plus dans ce formidable chaos ordonné, preuve en est cet incroyable mariage l’an passé entre Dimitri (vous savez l’ancien amant de Coco!) et cette américaine Audrey Emery placé sous le sceau de la fortune et brisant tous les codes sociaux de la bienséance! Le pope n’en dormait plus!  Instants précieux hors du temps et des grondements de notre monde que nous redoutons tant en ces années tourmentées de conflits annoncés…

Savourons ensemble cette mosaïque incomparable, rehaussée cette année d’une impétuosité, de fragrances à la cosaque et de vrombissements de belle cylindrées!! J’en frémis ma chère! J’en devisais récemment avec ce cher Ramuntcho à la gazette si délicieusement vitriolée! Mais laissez moi vous détailler ces festivités dont on nous dit qu’elles doivent beaucoup aux efforts d’associations, de bénévoles passionnés, d’artistes et surtout de commerçants, d’officiels et de populations fortement mobilisés pour nous offrir un feu d’artifice d’événements splendides, fort bien conçus, organisés et mis en oeuvre, il faut bien l’avouer!

Nous commençons en belles agapes à l’Hôtel du palais qui donne le 2 juin à 19h30 une soirée de gala. On m’assure que Chaplin et la Baker seront de la partie avec quelques danseuses burlesques quelque peu dévêtues et bien des mannequins présentant des oeuvres d’art! Un rendez vous chic et choc de la mode et du tout Biarritz!! Un samedi ensuite ébouriffant, multipliant des manifestations! Le golf dès potron-minet à 8h00 sur un parcours de 9 ou 18 trous en formule Scramble à 2 au Phare! Remise des trophées au Régina à 18h30 sur invitation pour déguster quelques bons cocktails. Avant ce moment de détente mondain, nous aurons eu le plaisir de suivre un défilé de mode à 11h00, place Clémenceau. Patou et Coco Chanel s’encanaillant à Biarritz Bonheur? C’est du dernier chic! L’occasion ensuite de croiser quelques unes de nos élégantes en ces majestueuses voitures (22 m’annonce-t-on?) de luxe, l’opportunité de rencontrer Carole Weisweiller à la médiathèque pour son livre sur Cocteau. On enchainera à 20h30 sur de la musique avec Pierre Abeberry et du théâtre avec le Rideau Rouge, esplanade du casino.

Nous veillerons à ne pas nous attarder car le lendemain nous réserve l’essentiel des activités que nous goûtons ma foi avec un bonheur inégalé! 9h00 sonne l’ouverture de notre marché fermier aux halles. Gouaille, langue basque, produits d’exception, animaux en tous genres de mise avec, cette année, un atelier taloa pour les enfants et visite de bien des élégantes ou personnalités que nous rencontrerons pour le mutxiko ou le défilé de nos chers véhicules jusque dans l’après-midi. Il nous faudra choisir entre un concert jazz, un verre apéritif en main, en attendant l’arrivée de la course des garçons de café, et le bain des « Ours blancs » suivi d’un pique nique à 13h00 sur la plage du Port Vieux. A 16h30 grand défilé spectacle costumé de 2 heures à travers la ville, le clou de ce festival à ne pas rater de toute évidence, notamment pour la calèche de nos russes accompagnés de cosaques à cheval , des sportifs, des enfants en mode chants et danses russes, des petits métiers, entre autres, le tout en une déambulation chorégraphique festive. 19h00? L’heure d’un concert sur l’esplanade du casino, offert par les élèves des conservatoires du département , suivi d’un bal populaire avec orchestre de 25 musiciens.

Vous le voyez, ma chère amie, nous n’allons pas nous ennuyer en ce week end de pentecôte de belle effervescence et de rencontres attrayantes. Est ce assez pour vous séduire et vous convaincre de choisir cette destination autant charmante qu’irrésistible? Je n’en doute pas et vous attend de pied ferme! Nul doute que cet événement s’inscrive désormais comme le rendez-vous incontournable et identitaire de la ville chaque année! Après les russes à l’honneur encore l’an prochain, sans doute porterons nous nos regards ironiques, comme il se doit, vers nos américains, si prompts à célébrer un certain  Gatsby que l’on dit magnifique! En attendant de vos nouvelles je me délecterai de l’exposition consacrée à l’âme russe sur la Crypte Sainte Eugénie, du 27 mai au 30 juin, de 14h00 à 18h30 et de 10h00 à 18h30 tous les week ends sauf le 4 juin évidemment!!

Pour toutes informations: www.biarritzanneesfolles.com

Financement participatif: https://www.kisskissbankbank.com/exposition-l-ame-russe?ref=recent

Soirée de Gala le 2 juin à 19h30, Hôtel du Palais: 90 euros. Entrée exposition: 3 euros et gratuit moins de 16 ans

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 77 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier