Coups de coeur

Published on octobre 2nd, 2014 | by MagMozaik

0

Cendrillon… Une récompense féérique!

Thierry Malandain, «meilleur chorégraphe» pour Cendrillon au Taglioni European Ballet Awards à Berlin, voilà un hommage mérité qui rend justice à l’incroyable virtuosité de ce ballet où notre chorégraphe revisite avec poésie, subtilité, humour délicat et non moins haute technicité complexe ce grand classique du répertoire. Après le Prix de la Critique reçu en 2012 pour Une Dernière chanson, Thierry Malandain enchaine les distinctions, cette fois-ci pour Cendrillon.
Organisée par la Fondation Malakhov, initiée par le danseur étoile Vladimir Malakhov, qui vient de quitter la direction du Staatsballett Berlin pour devenir conseiller artistique du Ballet de Tokyo, la cérémonie des Taglioni European Ballet Awards a eu lieu le 27 septembre à Berlin. 13 prix ont été remis, décernés par un jury composé de critiques de 6 pays européens : Mike Dixon (Grande-Bretagne), Anne Christensen Middelboe (Danemark), Andrea Amort (Autriche), Gaia Clotilde Chernetich (Italie), Thomas Hahn (France) et Natalia Zozulina (Russie), présidé par Manuel Brug (Allemagne).

Cendrillon © Olivier Houeix(Olivier Houeix, crédit photo)

Ce prix couronne le succès de ce ballet déjà remarqué par la presse nationale et internationale et salué par plus de 40 000 spectateurs en 55 représentations en France et à l’étranger. En effet, depuis sa création en juin 2013 au Kursaal de Donostia-San Sebastián, puis à l’Opéra Royal de Versailles accompagnée de l’Orchestre Symphonique d’Euskadi placé sous la direction de Josep Caballé Domenech, Cendrillon a été donné à Bilbao, Santander, Vérone, Biarritz, Pampelune, Madrid, Paris, Reims, Jérusalem… En 2014-15, les vingt-deux danseurs du Malandain Ballet Biarritz continueront à le présenter notamment à l’Opéra Royal de Versailles, à la Maison de la Danse de Lyon, ou encore à l’Opéra national de Bordeaux, au Triangle de Rennes, à l’Opéra de Rouen…et à l’étranger, puisqu’en plus de sa présence en Europe de l’Ouest, en Israël et en Amérique Latine, le Malandain Ballet Biarritz sillonnera les Etats-Unis et le Mexique.
Outre ces tournées, l’actualité de Thierry Malandain sera également riche. Ainsi, les 8 et 9 novembre au Teatro Victoria Eugenia de Donostia-San Sebastián seront présentées deux nouvelles créations : Estro sur la musique de Vivaldi et Nocturnes sur une partition de Chopin dans le cadre du projet eurorégional Ballet T, puis à l’Opéra de Reims pour la première française, les 15 et 16 novembre 2014. Par ailleurs, le 16 novembre, les danseurs des ballets du Staatsoper et du Volksoper de Vienne présenteront deux ballets de Thierry Malandain : Don Juan et Mozart à 2. Enfin, cette saison sera également consacrée à la préparation de la prochaine création de Thierry Malandain : la Belle et la Bête, qui en coproduction avec notamment l’Opéra Royal de Versailles… sera créée dans le cadre de Donostia-San Sebastián 2016, Capitale européenne de la Culture.

Communiqué de presse, Sabine lamburu, www.malandainballet.com

Reproduction Catherine CLERC, contact@magmozaik.com

This Post Has Been Viewed 26 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier