Coups de coeur

Published on juin 11th, 2016 | by MagMozaik

2

Bruissements de vies…

Il nous vient de Ménilmontant, son port d’attache, mais en réalité d’une multitude d’autres pays, les 20 où il exerça ses talents d’économiste ou les quelque 35 qu’il arpenta! Son parcours professionnel l’a toujours amené ” à être à côté de là où il devrait être ” en un décalage pertinent, constant, empreint de lumières, de mouvements, de bruissements de vies, d’énergies qu’il conjugue en palettes aux nuances infinies, diaphanes et sensuelles, selon les lieux, les saisons ou les heures de la journée. Un artiste rare, tout en pudeur et délicatesse, venu exposer, pour une éphémère journée, 25 toiles sur la péniche Djebelle, jeudi dernier. L’occasion de s’offrir un joli challenge en revisitant la façade du Comptoir Agricole, Quai de Lesseps, à travers une fresque lumineuse où nature et vie du quartier fusionnent en une belle osmose de quotidiens appréhendés avec finesse au fil des parcours de personnages actifs ou passifs, observateurs ou travailleurs pressés. Une densité tout en légèreté, en feuillages bleutés, aux tonalités agitées et sereines, d’où surgissent habitants furtifs, joggers fugaces ou contemplatifs sur les bancs que dépasse une jeune femme, portable vissé à l’oreille, de passage vers quelque tâche à accomplir….L’envie d’en savoir plus sur ce voyageur des instants fragiles, saisis au vol de son imaginaire sensitif, au fil de ses émotions en filigrane. Une vraie bouffée d’air frais portée par les rides frémissantes de l’Adour.

Bertrand Bellon porte la peinture dans ses gènes, en héritage d’une belle lignée d’artistes sur soie lyonnais. Si les nécessités de la vie l’ont conduit à mener de brillantes études en histoire et sciences de gestion, il n’en revendique pas moins une école d’art précieuse: son grand-père! Il réalise sa première exposition à 19 ans et peint régulièrement depuis 1980. Mais son rythme de travail, à raison de 70 ou 75 heures hebdomadaires, le frustre quelque peu. Depuis une quinzaine d’années il s’est fait artiste professionnel prolixe à travers 120 à 140 tableaux par an.

Si son analyse pertinente de la vie d’un homme (1/3 de rationalité, 1/3 d’émotion et 1/3 de chances et opportunités saisies) se tient, il n’en demeure pas moins que l’évanescence subtile des lumières, en gammes infiniment variées et aux énergies palpables, le fascine.

Des luminosité diaphanes où vibre l’air tamisé de somptueuses couleurs adaptées aux lieux, aux saisons, aux moments de la journée. ”  La couleur, c’est la vie et le désespoir, ce qui est la même chose ” nous confie-t-il très justement. Mais aussi le mouvement que l’on ne saurait dissocier… Ses thèmes? La nature dont chaque élément est pour lui source d’énergie pure ou évocateur de courbes sensuelles féminines, telles ces poires en jeux d’ombres et de lumières, épurés, fragiles, subtils…Mais aussi les mains dont les gestes se font souvent réceptacles inouïs d’émotions humaines infinies, de la douce à la rage, voire la révolte!

Son style? Une figuration, non point abstraite ( le besoin de repères nourris de vie et de sens?), mais épurée sur le fil mémoriel de tant d’artistes d’influence: ceux de l’Egypte antique, Monet, les maîtres de Barbizon ou Breughel…Toute l’histoire de la peinture émotionnelle traverse les registres de Bertrand Bellon car on n’aime pas une toile ou non, on la ressent ou pas, on se l’approprie dans son imaginaire personnel ou pas! Comme une mélodie dont les notes seraient mouvements et souffles, où les espaces blancs se feraient pauses et silences. Une respiration entière, profonde où tous les sens se mobilisent. Une figuration habitée où les objets représentés symbolisent la convivialité, voire l’épicurisme, tels ces pots, ces théières aux rites immuables, d’orient ou d’ailleurs qui amplifient les sens en vibrations fines de couleurs… Autres teintes qui transgressent la réalité, comme une porte ouverte vers les univers de nos songes, de nos souvenirs, telles ces poires dont les palette d’humeurs changeantes évoluent du bleu au gris , en douceurs infinies, ou du jaune à l’orange en tourbillons de gaité.

Car qui dit lumière dit aussi jeux d’ombre, dont les nuances recèlent bien des secrets d’âme…La référence à Soulages ou Zao Wou Ki éclate en ces toiles où gouttes d’eau et d’encre se mêlent en une magie d’où surgissent des mouvements d’arbres agités d’une brise qu’on entendrait presque..Ou ce Maroc natal dont les superbes jardins se teintent de tonalités bleutées, et cette Chine tant aimée, source de bien des inspirations…

Et puis, il y a les supports de ces imaginaires dont l’un sert l’ambition que nourrit l’artiste de mettre le musée dans les rues, à la portée de tous. L’art s’inscrit au coeur de la vie de chacun dans des milieux urbains que ses fresques dotent d’une vie étrange, comme une seconde dimension impromptue, donnant aux murs, aux rideaux de fer, aux portes, aux tuyauteries, une nouvelle existence poétique inattendue.

Après une belle aventure au Château de Tours où l’artiste, invité, vient d’exposer ses oeuvres en 7 salles thématiques, il se pose, l’espace de quelques jours, à Bayonne. Le temps de nous proposer un fabuleux ouvrage en superbes photographies et textes remarquables de Philippe Greig, Wei Changjian et Mehdi De Graincourt. Et si nous pouvions bientôt lui ouvrir les portes de la Crypte Sainte Eugénie, toute latitude lui serait offerte de montrer l’étendue de ses multiples talents en peintures, photographies et sculptures  ? Merci l’artiste de ce voyage si suave au coeur des ciels et lumières du monde entier! Vos partitions chanteront longtemps leur musicalité en nos mémoires.

www.bertrandbellon.org

Video Philippe Siret et photos Mathieu Clerc

Un grand merci à la Péniche Djebelle et à Isabelle Bellon.

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 117 Times

Tags: , ,


2 Responses to Bruissements de vies…

  1. bellon isabelle says:

    Chapeau bas pour ce magnifique article … merci Catherine et votre équipe de toute l’attention que vous portez aux artistes que vous croisez.
    A bientôt sur Djebelle.
    Bien à vous isabelle Bellon

Répondre à bellon isabelle Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier