Actualités

Published on décembre 27th, 2017 | by MagMozaik

0

Biarritz: Moins de lumières, plus de fun

Sous l’égide de Biarritz Evénément, la ville balnéaire nous avait habitués, depuis quelques années, à une mise en lumières pour le moins flamboyante de nos espaces publics. Cette année, changement radical de cap pour davantage de proximité et de convivialité avec les habitants.

Dès cette année, Biarritz ne sera plus uniquement une belle et somptueuse vitrine lumineuse mais une cité proche de la fête familiale telle que la conçoivent ses citoyens avec, pour la 8ème année, un focus porté sur un quartier différent, en l’occurence la nouvelle zone de Kléber. Pour autant les animations lumineuses spectaculaires demeurent tout en créativité et pertinence étonnante, en connexion étroite avec les symboliques océaniques de la ville. En prime, de belles nouveautés pour un retour au sens de la fête familiale ou entre amis, solidaire, chaleureuse mais néanmoins scintillante.

Les lumières de la ville

Côté lumières, outre les traditionnels éclairages de la ville, trois scénographies lumineuses à ne pas rater pour des voyages au long court et dans le temps au pays des imaginaires. Au Rocher de la Vierge préparez-vous à embarquer à bord d’un navire lumineux de 4500 leds qui, sur 65m de long et 7m de plus grande hauteur vous attend toutes les nuits de 17h00 à 8h00 du matin (passerelle fermée au public pendant ce laps de temps nocturne). Un équipage fantasmagorique mené par la Cie « En Attendant » qui signe également la Colline des Hortensias. Un subtil balayage reproduit le mouvement des rames et l’impétuosité des vagues. Ça fleure bon l’iode, la poésie et le « Pays Imaginaire » au Port Vieux dans le sillage de cette gracile embarcation . Non loin de là, l’Eglise Sainte Eugénie, star incontestée depuis des années en mapping vous invite à revisiter toutes les grandes mythologies du monde, de l’antiquité à aujourd’hui, comme une manière insolite de transcender sur cette façade chrétienne sublime en dentelle de pierre tous les paganismes qui ont façonné nos cultures. 8 mn de pur délice sur d’émouvantes musiques dont Camille Gross et Oliver Magermans composent les partitions lumineuses et sonores. Enfin, le printemps en hiver s’installe sur les lacets des jardins de la Grande Plage, là où fleurissent les hortensias à l’ombre des tamaris. On peut toutefois regretter que le thème de la mythologie soit proposé sous l’angle un peu subjectif et restrictif de la culture judeo-chrétienne. On s’attendait à davantage d’audace, la façade de l’église devenant un des 3 grands temps forts des créativités lumineuses cette année. En revanche un coup de chapeau à cette somptueuse féérie du Rocher de la Vierge!

Nouveautés et originalité au rendez-vous

Côté nouveautés? Bien évidemment la patinoire créée au Jardin Public d’une capacité de 150 personnes à la fois et de 12, 5 m sur 25m, du Kiosque à la Gare du Midi, avec dispositif de mise à niveau plane et glace naturelle. Une pure merveille surmontée d’un éclairage étoilé et de grands lustres dignes d’une Sissi Impératrice. Des sessions de 45 mn avec 15 mn de rotation, une terrasse visiteurs où déguster vin chaud ou chocolat et de petits tarifs de 4 à 5 euros selon l’âge et la fourniture de patins. Une animation ludique précédée le 6 décembre de la seconde édition des « Biarrots font du ski ». La Cie « Le Snob » met en scène l’ouverture officielle des 3 sites majeurs drapés en poussières d’étoiles avec, le 23 décembre, une déambulation aérienne de 9 personnages se jouant de l’espace pour glisser en portées de lumières et de notes parmi les spectateurs. Une apparition éphémère, presque vaporeuse tout en « Glissendo », sur des airs de Michael Nyman et de Satie qui ne pouvaient que nous séduire justement pour ces choix musicaux là que peu de personnes auront reconnus. La veille, jamais vous n’aurez imaginé pulls de Noël aussi…moches! Le 22 décembre de 18h00 à 22h00 , concours de mauvais goût assuré avec les pulls les plus hideux et clichés qui se puisse concevoir!! Fous rires en perspective. Le 29, à 22h00, 3ème opus du lâcher de lanternes, plus petites cette année pour en faciliter l’allumage, à récupérer pour 4 euros à la Grande Plage, 2 à 3 heures avant (date reportée en dernière minute pour des raisons de grandes tempêtes comme on les aime ici en même temps!!). Enfin le 30, à 18h30, sur 4,5 à 5km de littoral, 3ème édition de la Course des Illuminés avec les associations sportives qui s’impliquent particulièrement dans les festivités.

Des traditions respectées, mais aussi des spectacles

La tradition? C’est d’abord le chalet du Père Noël installé sur l’esplanade du Casino Municipal auquel répondait en écho la visite d’Olentzero le 17 décembre dernier au Jardin Public, accompagné des chants d’Arroka. C’est aussi un quartier Kléber animé de multiples bougies artificielles aux balcons le 16 décembre et, dans tous les quartiers, des vitrines décorées. C’est un Parc Mazon fourmillant d’animations et des Halles en pleine effervescence, dès le 15 décembre de 10h à 22h (sauf 25 décembre et 1er janvier), avec sa crèche vivante, sa semaine gastronomique en 7 chefs de renom et des chalets de produits d’exception. Ce sont enfin des illuminations en 132 motifs leds avec 3 motifs 3 espaces:  l’esplanade du Casino, l’avenue Edouard VII et Kléber, du 1er décembre au 7 janvier. La magie biarrote ne s’arrête pourtant pas là puisque la culture s’invite aux festivités. Le 23 décembre, en l’Eglile Sainte Eugénie, à 17h00, le choeur d’hommes Oldarra donnait son traditionnel concert de Noël sous la direction du chef Inaki Urtizberea, s’associant en cette fin d’année au choeur des dames, pour un répertoire de chants basques, profanes et sacrés, mais aussi de mélodies du monde entier. Un moment que l’acoustique exceptionnelle de l’ édifice sublimait forcément. Le Malandain Ballet de Biarritz finit l’année en beauté avec les 27, 28 et 29 décembre, 3 représentations de son  nouveau spectacle « Noé » (sur réservations). Sur toutes ces animations de multiples lots sont à gagner pour les participants, côté Halles ou côté Biarritz Evénements qui annonce un budget, hors illuminations municipales, de 240 000 euros pour une fréquentation attendue de plus de 30 000 visiteurs.

Pour toutes infos et réservations: www.biarritz-evenement.fr, www.malandainballet.com et www.halles-biarritz.fr

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 53 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017