Actualités

Published on juillet 28th, 2016 | by MagMozaik

0

Bayonne en liesse, opus 1

On nous prédisait, on nous annonçait, des Fêtes de Bayonne organisées sous haute surveillance et mises en coupe réglée, à juste titre…Peut-être! Mais rien ne semble changer dans le coeur des festayres, toujours aussi présents en cette première journée d’ouverture tronquée, comme si la liesse populaire se mobilisait pour tacler la barbarie et botter en touche de la bonne humeur! Des regards graves certes mais aussi une belle conscience qui ne se départit pas d’une joie de vivre ravageuse, indestructible! Des rires, des fumets savoureux en omelettes inventives, des bandas virevoltantes, des joutes sétoises et beaucoup, beaucoup de monde aux terrasses de cafés, sur les ponts, dans les ruelles, sur les places que ne désertent pas les enfants…Une population “lasai” et un vent de liberté farouche !

Quelques petites observations… Bien des véhicules passent, après 11h00 du matin, les points d’accès annoncés comme drastiques, comme ces touristes, entrés sans encombre et fourvoyés dans le centre ville et qu’il nous a fallu guider vers la sortie aux abords de la Poterne! Et puis ces voitures de la poste!! Ne peuvent-elles livrer le courrier entre 7h00 et 11h00. Des camions de livraisons un peu tardifs, des bicyclettes intempestives, des passages près des parkings payants qui laissent largement la place aux véhicules de s’engouffrer dans la ville, avec un bloc de béton bien en retrait!  Et puis, dans les cafés, fi des bouteilles alcoolisées (punch et sangria, de 8 à 12 euros, selon les établissements), vendues à pleines brassées alors que théoriquement le port de bouteilles de mélanges en plastique est prohibé dans l’enceinte des Fêtes!! …. Une présence forte, il est vrai de Privilège, dont on salue les efforts mais où sont les policiers assermentés??? Bon, il est vrai qu’il ne s’agit que du premier jour et que nous n’y étions qu’en journée! C’est bien volontiers que nous reprenons les infos de Félix Dufour qui fait état de la sécurité très renforcée avec militaires et tireurs d’élite. L’occasion peut-être de respecter quelques coutumes comme porter son foulard en berne au poignet avant l’ouverture officielle à 19h00…. Mais ce n’est guère le cas hélas! La fête et son bel esprit ont déserté la place de la mairie pour vagabonder dans les rues cette année!

A croire que plus que jamais, l’esprit de la fête se vit en mode résistance! Arrivée vers 11h00. Direction les Halles où le concours d’omelettes bat son plein dans un joyeux brouhaha, non sans avoir croisé la Foulée des Festayres, partie de Biarritz à 8h00. On s’apostrophe entre amis retrouvés, on plaisante, on parle fort pour surmonter les notes des bandas, les éco-verres circulent allègrement et on déguste des omelettes d’une saveur incomparable! Penas, bandas et autres associations de Biarritz, Boucau, Bayonne, Bidart….Toutes composent leur 8ème merveille d’un monde de succulences!!

Quelque peu allergique aux foules enflammées, j’entraine tout mon petit monde Mozaik vers le podium presse sur la rive gauche de la Nive où déjà afflue , sur le Pont Mayou, place de la Liberté et place du Réduit en face, une multitude de curieux prêts à découvrir la belle flamboyance des joutes sétoises. Un peu de retard  de ces marins tout droit débarqués de Langon, un courant fluvial que ne connaissent pas nos méditerranéens occitans, et voilà que s’élancent, après un défilé haut en couleurs, deux navires, l’un rouge, l’autre bleu, pour en découdre, rameurs, lances et pavois en tête…. De cocasses plongeons que nous vous offrons ici, avec une belle convergence entre croix occitane et croix basque!! Des drapeaux identitaires à l’unisson de la tolérance et du métissage culturel.

Ce soir? Un petit détour chez nos amis de Txalaparta, dont on rappelle qu’ils assurent une belle présence festive pour lutter aussi contre d’éventuels actes d’homophobie pendant ces quelques jours et Batera, fête de la démocratie en l’honneur de l’EPCI, esplanade Roland Barthes à 19h00!! Et là, le dispositif sécuritaire, mis en place en journée, est bien présent dans toute la ville et ses accès. Notons néanmoins que la campagne de prévention contre l’abus d’alcool et de drogue mais aussi contre tout acte d’agression sexuelle ou homophobe reste plus que jamais en vigueur, pour la Fête soit plus belle!

Pour toutes infos sur un programme quelque peu bouleversé: www.fetesdebayonne.fr 

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 120 Times

Tags: , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier