Festivals

Published on septembre 7th, 2016 | by MagMozaik

0

Aupa Bidart

L’été indien s’annonce sous les meilleurs auspices pour la 22ème édition des traditionnelles fêtes d’automne de Bidart. Un événement convivial placé cette année, contexte oblige, sous le signe de la citoyenneté et de la vigilance. Après Bayonne, Anglet et Biarritz qui n’ont pas reculé face aux menaces terroristes au prix d’une sécurité renforcée, Bidart se mobilise à son tour à travers une forte implication des festayres et du tissu associatif. Du 15 au 18 septembre, animations, concerts, sports, expos, concours culinaires, danses, bals, repas et feu d’artifice se conjuguent en mode festif mais aussi préventif pour que la fête soit plus belle, toutes générations confondues, sous la houlette de la ville et d’un comité des fêtes très dynamique depuis 3 ans grâce aux initiatives judicieuses de nombreux jeunes pour le moins responsables!

Nous gardons jalousement en notre terre basque le secret des belles fêtes réussies. Vous prenez un cadre et un climat incomparables. Vous y posez une solide préparation de fond à base d’une forte implication d’habitants, toutes générations confondues, de municipalités passionnées et imaginatives, de commerçants pluriels enthousiastes, d’entreprises locales généreuses et bien ancrées dans le tissu socio économique et surtout, élément incontournable, d’un substrat associatif très riche sachant mobiliser toute une jeunesse citoyenne et responsable, amoureuse de ses origines. Vous ajoutez une belle rasade de complicités harmonieuses, de convivialité et d’énergie à revendre, une belle dose, sans lésiner, d’organisation créative et bien ficelée pour la sécurité de tous et la prévoyance de déviances possibles liées à l’alcool ou l’usage de stupéfiants. Un trait- généreux, n’hésitez pas! – de bonne humeur communicative et de joie de vivre, relève la saveur de l’ensemble. Un soupçon de rires d’enfants, de fêtes en famille ou entre amis, donne une tonalité subtile mais indispensable. Enfin, cerise sur le gâteau, enrobez le tout d’une complexe enveloppe d’animations festives très variées et d’inspiration culturelle locale autour de l’art, de la musique, du sport, de la danse, de la dégustation culinaire, des jeux et concours, du bal populaire, de la promenade patrimoniale, sans omettre la touche finale pyrotechnique!  Vous secouez le tout fermement pour faire ressortir tous les éléments de ce délicat cocktail et vous servez, en journée ou en soirée, avec modération néanmoins!

Bien des événements doivent leur succès à cette recette! Les Fêtes de Bayonne, les carnavals, les Ethiopiques, Erriko Festibala et bien d’autres encore qu’on nous pardonnera de ne pas évoquer ici. Les Fêtes d’automne de Bidart participent de cette belle catégorie dont les caractéristiques évidentes sont la longévité et l’amélioration constante! 22 ans d’existence, dont les 3 dernières éditions s’enrichissent de la contribution décisive du tout nouveau Comité des Fêtes, actif toute l’année. 4 jours de rencontres désormais incontournables entre tous les habitants de la ville et leurs visiteurs, voisins ou touristes.

2 sites majeurs accueillent les diverses animations: La place de la Mairie et les deux frontons auxquels s’ajoute le nouveau circuit de la course pédestre. Des espaces hautement sécurisés, eu égard à certains pics de fréquentation (de 700 à 1200 personnes selon les événements) et une ville placée sous surveillance éco-responsable. A coté des traditionnelles activités émergent quelques nouveautés.

On retrouve bien sûr les parties de pelote à main nue, les animations sportives ludiques, les mutxikos, le zikiro du dimanche midi (25 euros pour les adultes, 8 pour les enfants) et autres dégustations gastronomiques ou concours culinaires, les promenades-découvertes de la ville, les danses proposées par Xinkako et Goiz Argi, les chants avec le Bidarten Kantuz et les bals ou concerts organisés par l’association Bidart’E’Nea. Au programme, Kalakan le 15 septembre, suivi de Polekeleke, Esne Beltza et DJ Nash le 16, de Los Marinos et Trikiziorekin le lendemain pour finir en beauté avec un bal électro folk animé par Zélé. Une belle affiche musicale en somme! Mais la grande nouveauté vient cette année de l’ikastola qui organise le samedi 17 une grande course pédestre à 17h30 sur un circuit de quelque 10 km à travers la ville, via les chemins de promenade, notamment littoraux. Un parcours haut en couleurs, ponctués de quelques dénivelés ardus! La course s’effectuera soit en solos soit en relais de 5,2 km et 4,8 km pour les concurrents non aguerris! Pour participer, il faut être âgé, selon la formule choisie, de plus de 14 ou plus de 16 ans et fournir un certificat médical ou une licence de club sportif. Une compétition sérieuse dont les termes sont soumis à l’agrément de la Sous Préfecture de Bayonne, sécurité oblige, et placée sous la surveillance d’une soixantaine de bénévoles assistés par la Croix Rouge.

A noter que les jeunes du Comité des Fêtes se sont mobilisés tout l’été pour réunir les 80 sponsors de la manifestation. Voilà largement de quoi vous divertir en attendant le “Festival Bidart en Rire” du 18 au 20 novembre prochain. Dress code? Chemises blanches et foulards à carreaux bleus et blancs frappés de l’écusson de la ville, disponibles pour 5 euros à l’Office de Tourisme. Pour plus d’informations:  www.bidart.fr, pôle culturel.

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 75 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier