Actualités

Published on juillet 26th, 2015 | by MagMozaik

1

Aupa Baiona te quiero yo!

Le Roi dansait…et maintenant le Roi chante ou parle, à tout le moins! Pour la première fois de sa longue vie paresseuse, le Roi Léon va désormais parler cette année, dès son réveil et pour lancer les festivités! Un événement inédit qu’accompagnent, pour la seconde année consécutive, de multiples nouveautés dans le déroulement de fêtes identitaires qui, plus que jamais, se veulent familiales, intergénérationnelles, solidement ancrées au coeur d’un substrat très actif d’associations bayonnaises, penas en tête, et de nombreux acteurs très engagés avec, en fer de lance, les cafetiers, restaurateurs et producteurs de produits fermiers. Un événement majeur qui, du 29 juillet au 2 août, rassemblera un million de festayres pour se donner ou redonner le vrai sens de la fête conviviale en animations gratuites et ludiques, sans les débordements de comportement longtemps déplorés. Une année marquée par un retour à la tradition, en cette 83ème édition, symbolisé par l’affiche d’Aski, et centrée sur la musique sous toutes ses formes, tous ses registres variés, du matin au bout de la nuit! Mais une manifestation également axée sur la responsabilisation de tous et sur des mesures de sécurité ou de prévention accrues pour que la fête soit plus belle! Aupa Baiona!

Nos choix éditoriaux sur les Fêtes

– Notre ambition? Présenter les grandes lignes élaborées, sous la direction d’Henri Lauqué, président de Commission extra-municipale en collaboration avec la ville, les associations et les différents partenaires dynamiques qui font de ces fêtes un rendez vous imaginatif et unique en Europe, dont les innovations pionnières, depuis plus de 20 ans, sont souvent reprises en d’innombrables événements festifs ici et ailleurs. Un exemple? Les verres recyclables qui désormais font florès un peu partout! Autre exemple? Les livrets de chants basques entonnés à l’unisson pour que tous participent à la liesse musicale, coeur de vie et de rire des fêtes!

IMG_5561

Yves Ugalde, Jean-René Etchegaray, Henri Lauqué et Jean-Louis Etcheto

– Et puis chaque jour, nous proposerons des focus originaux pour mieux saisir l’ampleur et l’originalité des fêtes sous des angles différents et insolites. Des focus très particuliers destinés à comprendre combien tous les acteurs de la ville s’investissent dans leur manifestation phare mais aussi à dévoiler l’envers du décor au quotidien de 5 jours intenses et bouillonnants de vie et de créativité. Premier focus: Le Roi Léon, très locace, star des fêtes! Second éclairage: L’envers du décor en compagnie des cafetiers, restaurateurs, équipes municipales et dans le QG de Glains qui veille à la sécurité de tous, pompiers, urgentistes, croix rouge et autres policiers en tête des manoeuvres de vigilance.

Bandeau-Reveil2

Troisième gros plan: Le Zazpi Bar se mobilise en arc en ciel pour les écoles basques! ce bar, rue Marengo, vendra le 1er août des sachets de poudres alimentaires colorées à jeter sur les T.Shirts blancs des festayres. Les bénéficies reviendront aux ikastolas. Quatrième panorama: Que seraient les fêtes sans les enfants? Le jeudi 30, ils s’octroient la part belle en multiples activités: Géants dans les rues, Encierro Txiki, course et autres battle hip hop… Les ruelles et remparts résonneront de leurs rires, de leurs chants et de leur vivacité! Enfin, clou du spectacle, nous consacrerons notre dernier reportage aux 10 chars préparés en secret depuis des mois dans un hangar municipal que nous avons eu la chance de visiter avant l’ouverture des fêtes. Un remarquable travail de bénévoles, emblématique de l’implication du tissu associatif bayonnais dans ces fêtes sur un thème pour le moins endiablé et rythmé: les groupes musicaux de 1960 à 1980 (Rolling Stones, Beatles Yellow Submarine, Abba comme AB, aviron bayonnais, Le Splendid et sa Salsa du Démon, la Compagnie Créole, Queens, Village People, Poppys, Kiss et les Blue brothers). Tout un programme haut en couleurs et qui nous réserve bien des splendeurs en termes d’animations et de composition de décors. On ne vous en dit pas plus!



– Tous nos reportages seront émaillés de videos surprenantes, comme nous vous y avons habitués depuis quelques mois! Un régal pour nous et on l’espère pour vous aussi, pour une vision un peu décalée des Fêtes. Et puis bien sûr, des approches et surprises que vous découvrirez au fil des jours…

La fête en quelques chiffres!

– Gérer un million de personnes sur 5 jours ne s’improvise pas! L’animation? Sur un budget global de 2 millions d’euros, elle représente 350 000 euros. Plus de 80 groupes musicaux dont 24 bandas et 19 groupes traditionnels, sans compter, le jeudi soir, les formations invitées par les cafetiers et restaurateurs de la Place Paul Bert, se produisent. Pour chaque course de vaches, 70 personnes se mobilisent et 80 pour chaque sortie du corso, le samedi et le dimanche. 5000 enfants participent à la journée qui leur est consacrée le jeudi, encadrés par 120 bénévoles et quelques taureaux factices roulants. L’office de Tourisme accueille chaque jour 3500 personnes par jour et le Point Infos Fête plus de 8000 visiteurs en 5 jours. Plus de 1200 musiciens et choristes égrènent leurs notes ces jours là.

IMG_5564

Petit moment de détente à l’annonce du championnat mondial de “lancer de sandales”… On ne ratera pas ce moment de fou rire

– En termes de logistique, plus de 5000 barrières sur 15 km redessinent les rues de la ville. 300 agents municipaux dont 180 techniciens assurent un service renforcé. 10 sites sont dédiés aux blocs sanitaires et plus de 300 corbeilles papier d’une capacité de 340 litres ponctuent le centre ancien pour 120 tonnes de déchets collectés tous les jours.

– Les verres réutilisables (Eco Cup) constituent un véritable micro business! Plus d’ 1,5 millions de verres utilisés, 4 laveuses pour 15 000 verres à l’heure, 80 personnes en charge du lavage, 50 assignées à la distribution, 150 lavages possible par verre! Au total, 6 millions de verres jetables économisés!

– Transports, sécurité et secours se sont pas en reste grâce à la mobilisation de multiples intervenants. Les bus de Chronoplus auront la délicate mission de transporter quelque 200 000 festayres jusqu’à 4h00 du matin. Le réseau SNCF agit de même jusqu’à la même heure. Pour la sécurité des fêtes des caméras de video-protection fonctionneront en divers points de la ville. Par ailleurs, de 3h00 à 9h00 du matin, les débits de boissons ferment, le temps d’une pause et d’un nettoyage urbain.

456697_17227309_460x306

– La signalétique suit le mouvement avec six ballons repères blanc et vert pour mieux se donner rendez vous. Tous les points clés de la ville, en cas d’égarement ou d’urgence, adoptent une signalétique simple et claire. De 11h00 à 7h00 le lendemain matin, le centre ville est fermé à la circulation et, Place des Basques, un parking deux roues gardé permet d’accéder plus aisément aux animations, de 11h00 à 4h00 du matin le lendemain. Enfin, outre les 3 aires de repos traditionnelles de la Croix Rouge, véritables sas de décompression après la fête, un dispositif de secours très efficace permet de réduire au maximum les risques de dérapages et de dérives. Pour ceux et celles qui veulent limiter les risques, reste la solution du camping des Fêtes à Mousserolles, ouvert 24h sur 24 pour une capacité de 1500 personnes ( 72 euros pour 1 à 6 nuits). Outre la mobilisation des services de police municipale et nationale, le CHU de Bayonne, le SAMU, le SDIS, la Protection civile et la Croix Rouge interviennent sur 3 centres stratégiques avec un PC installé à la MDA de Glains.

Les nouveautés phares de 2015



– On ne détaillera pas toutes les animations prévues pendant 5 jours: Journée sportive le mercredi, journée des enfants le jeudi, musiques vivantes de plus en plus diversifiées avec le Jazz Spirit à St Esprit, les bals place de la Liberté, les choeurs place Montaut et la Zumba place Paul Bert, Coutumes et traditions à l’honneur, gastronomie valorisée par le concours d’omelettes et, dans le cadre d’échanges transfrontaliers, le concours gastronomique avec Saint Sébastien le 30 juillet à 12h30, au Club Pottoroak… Bref tout un foisonnement festif que vous retrouverez dans quelques documents en format poche disponibles dans les Offices de Tourisme, les campings, les hôtels, les gares routières et au point Infos rue Bernède, à savoir le programme officiel et l’indispensable petit guide pratique des fêtes avec quelques conseils pour se repérer et disposer de tous les numéros utiles. A noter le site, incontournable, des fêtes avec sa version mobile, interactif, accessible et social: www.fetes.bayonne.fr ou www.twitter.com/Fetes Bayonne ou www.facebook.com/fetesdebayonne.officielle. Mais portons l’accent plutôt sur les incontestables nouveautés!

– La prévention renforcée

Les grands classiques demeurent bien sûr! La Charte des Festayres et la Charte des bars et penas gardent toute leur utilité avec le même impératif: Pour que la fête soit plus belle, j’y contribue! Seule modification: une évolution visuelle de la petite farandole! De même, les grands axes de lutte contre l’alcool au volant, source d’accidents, contre le viol et l’homophobie se maintiennent plus que jamais et notons les actions et permanences mises en place pendant cette période par l’association des Bascos à Txalaparta (Rue Laffitte). www.lesbascos.fr

Logo Prévention_Pour que la Fête-2015

Deux nouveautés apparaissent cette année: La commission de prévention présidée par Jérôme Aguerre lance en effet le bracelet Cap’Fêtes pour mettre en avant les festayres citoyens qui choisissent de s’abstenir de boire de l’alcool parmi un groupe d’amis toute la soirée. Le principe? Le capitaine de soirée retire son bracelet au Point Infos avec une couleur différente chaque jour. Il reçoit une liste des établissements qui participent à l’opération et qui sont signalés par un logo spécifique (29 cafetiers, bars et restaurants mais aussi 30 penas et associations). Les intervenants s’engagent à servir gratuitement le “capitaine” en boissons non alcoolisées. Une belle initiative dont on surveillera le fonctionnement.

Mise en page 1

Seconde idée amusante: Des clips de prévention, déjà diffusés via les réseaux sociaux, reprennent quelques éléments fondamentaux de la Charte du Festayre de manière ludique, à destination d’un public de 15/30 ans. Des réalisations assurées par 3 humoristes bayonnais, Martial Bétirac, Farid Amziane et Benoit Joubert.

– Une propreté mieux assurée

Faciliter le travail des cafetiers restaurateurs et permettre un tri sélectif plus efficace, telles étaient les urgences. Dès cette année, un nouveau dispositif de collecte, en plus des conteneurs et de la collecte à la main, permettra une évacuation plus rapide et fluide des déchets. 5 micro-déchèteries bien équipées s’implantent en des lieux stratégiques et de forte fréquentation, comme le Carreau des Halles par exemple. Ces espaces seront surveillés pour éviter quelques jeux douteux notamment avec les bouteilles vides! Par ailleurs des mini colonnes à verres sur roulettes, d’une capacité de 800 l seront mises à disposition des professionnels. www.trionsplusfort.com

– Gastronomie locale en fête

siteidoki

Bien sûr, le traditionnel concours d’omelette continuera de ravir les papilles gourmandes. Cette année, un second concours se déroulera au Club des Pottoroak (remparts Lachepaillet) le 30 juillet à 12h30 qui mettra en compétition fraternelle Bayonne et Saint Sébastien. Mais surtout, pour la troisième année consécutive, un marché fermier établi au Mail Chaho Pelletier permettra à tous de découvrir et déguster des produits locaux de ferme. Une savoureuse présence que complétera, lors de la journée des enfants, un joli dispositif mis en place par IDOKI (“cartes sur tables”), association de producteurs locaux qui se battent pour la qualité de leurs produits authentiques. De 11h00 à 18h00, à la Poterne, ils proposeront un coin restauration “Miam Idoki” pour petits et grands avec menus au choix, burgers locaux, talos fermiers, salades, desserts et boissons du cru. www.idoki.org

– Des anniversaires emblématiques

280597_15312709_460x306

A coup sûr, 3 anniversaires liés au Karrikaldi feront l’événement, en une belle célébration de la culture basque. 10 ans de Karrikaldi, 20 ans du Kantaleon de Baionan Kantuz et 25 ans de Dantzazpi, sans compter les 45 ans du Club Pottoroak, très impliqué, pour cette raison même, dans cette 83ème édition. A cette occasion, dès 21h00 – entorse à la tradition-, le Baionan Kantuz fera chanter la foule sous les balcons de l’hôtel de ville. A cet effet, une application smartphone a été développée par la société Novaldi pour aider les festayres à apprendre les chants basques en paroles et videos à l’avance. Quant à Dantzazpi (7 danses pour 7 provinces!) ce sera tous les soirs à..19h00 évidemment pour respecter la logique du 7. www.baionan-kantuz.com et www.novaldi.com

– L’art taurin retrouve sa place

Enfin, dernière nouveauté, l’art taurin réintègre pleinement les Fêtes de Bayonne en 4 corridas, à côté des courses de vaches, le dimanche après midi avec, entre la 3ème et la dernière, la mérienda (encas convivial). En fin de journée, André Lassus investira les gradins pour faire chanter les festayres avec Egoak ou Carmen!

Que votre fête soit plus belle en toute citoyenneté! Signalons que la Carburateur profite de ces instants festifs pour nous réserver une belle surprise! On vous en reparlera!

Catherine CLERC,magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 367 Times


One Response to Aupa Baiona te quiero yo!

  1. Pingback: Aupa Baiona te quiero yo! | BABinfo Pays Basque...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier