Politiques culturelles

Published on juin 20th, 2014 | by MagMozaik

0

Arts et cultures à Biarritz: Les atouts maîtres d’un nouveau jeu

Concertation, complémentarité, harmonisation des programmes culturels municipaux…L’agglomération, l’atout maitre!

Riches, denses et matûres, telles se profilent les ambitions pertinentes de Michel Veunac pour sa ville. Entouré d’une équipe municipale au regard neuf, citoyenne et enthousiaste, il ne renie en rien l’héritage de l’ère Borotra dont il conserve les grands événements majeurs comme autant de ponctuations prestigieuses toute l’année mais avec un esprit différent, davantage de réflexion et une maîtrise d’oeuvre plus solide et affinée. Cependant sa vision va bien au delà de l’acquis juste reconduit et rafraichi. Il souhaite enrichir ce socle de base et  innover quant à l’offre d’événements plus diversifiée et inédite, du livre à la musique classique, et des outils restructurés pour une efficacité accrue. Mais on attend surtout beaucoup de sa volonté d’inscrire tous les temps forts culturels, artistiques, voire touristiques de la ville au coeur d’une démarche commune d’agglomération. Tous les nouveaux élus portent haut et fort la conviction qu’elle seule permet de garantir l’harmonisation des politiques culturelles  de chacune des villes (Boucau, Bayonne, Anglet, Biarritz, Bidart) en termes de programmations ou d’offres complémentaires et – ce qui en conditionne la réussite- d’outils spécifiques.Salles du Quintaou, Gare du Midi, casinos, Scène Nationale, Atabal, Atalante, Halle d’Iraty… Autant d’espaces clefs destinés à cristalliser et rythmer une vie artistique et culturelle non plus concurrentielle mais complémentaire et concertée, en fonction du profil technique de chaque espace, de ses capacités d’accueil et du public drainé. On espère que cette volonté ne restera pas un voeu pieux et qu’une vraie compétence culturelle de l’agglomération finira par exister. Pour l’heure il ne s’agit que de mettre en place les bases d’une concertation commune en termes de programmations harmonisées.

images-4

Un rayonnement aux nouveaux défis

Cette impulsion ferme rend possible et décisive la dimension régionale, nationale, voire internationale à laquelle Biarritz prétend en toute légitimité mais elle dessine aussi une orientation résolument transfrontalière quant aux événements co-produits (avec Bilbao ou St Sébastien par ex.) et une focalisation sur des publics mieux ciblés. De fait, une analyse statistique des visiteurs réguliers sur Biarritz révèle un curieux paradoxe. Bordeaux, si proche, s’inscrit pourtant dans une logique nordiste, axée sur Arcachon notamment. En revanche, l’important parc de résidences secondaires biarrot est en priorité investi par une population parisienne et européenne (anglais et russes). Si naguère Biarritz se repliait sur elle même jalousement, consciente que sa notoriété mondiale prestigieuse et son histoire culturelle-voire mondaine- riche attirait davantage de visiteurs que ses voisines bayonnaise et angloye, moins bien lotie en infrastructures d’accueil haut de gamme, elle souhaite désormais faire d’une attitude concertée entre les 3 villes un atout majeur de rayonnement commun sans que l’une ou l’autre des cités “tire la couverture à soi” en termes d’identité forte et de prestige.

Des infrastructures modifiées ou rénovées

Pour réaliser ce vaste programme, de profondes modifications structurelles et des actions inédites sont d’ores et déjà mise en chantier.

La villa Natacha

Sous occupée pour l’heure, elle regroupera bientôt tous les services de Biarritz Culture, Biarritz Evénement et Biarritz Festival. Une vraie synergie d’informations et de moyens qui rendra plus accessible, limpide et cohérente le nouveau visage culturel de la ville tant pour les habitants ou visiteurs que pour les journalistes chargés de le véhiculer toute l’année ici ou ailleurs.

La villa Falls

Elle bénéficierait, en 2015, d’une sérieuse rénovation des pierres attaquées si le budget l’autorise…

Les résidences d’artistes à Iraty

Prévues dans le hangar attenant à Surfrider, elles restent, certes, d’actualité, notamment pour les artistes des Serres de la Milady,mais compte tenu d’un budget drastique, leur aménagement n’interviendra pas cette année.

La Cité de l’Océan

Ce gouffre financier, doit d’urgence être repensé quant à son utilisation, à l’intérieur comme à l’extérieur. Dès juillet et août elle proposera une nouvelle animation (les jeudis des jardins de l’océan) et un circuit de navettes gratuites fonctionnera. Nous attendons la suite en termes de promenades et d’offres commerciales attractives.

40x60-(JPG)

Le théâtre du Casino municipal

Climatisation changée, loges refaites, accoustique repensée… Une belle réhabilitation qui devrait autoriser une pleine utilisation du lieu.

La Gare du Midi

sa rénovation et mise aux normes urgentes s’imposent mais elles impliqueraient 9 mois de fermeture à gérer avec l’agglomération: Changer les fauteuils, créer des cintres et une fosse d’orchestre…Alors “wait and see”!

Réouverture du Neptune

Situé en bas du Casino municipal il deviendra le centre d’information sur Biarritz et l’antenne active de Biarritz Tourisme pour toutes les réservations de spectacles.

De nouvelles actions concrètes en phase avec l’image de la ville

Plus de grosses manifestations trop onéreuses de type expo Frida Kalho à l’horizon 2015.  Si les 100 marches bénéficieront d’une ouverture prochaine, les Casetas reviendront en 2015 avec un cadrage plus strict et mieux conçu. Nous restons sceptiques sur le Big Festival qui, malgré son succès musical, ne propose guère d’ancrage local à travers les artistes proposés! Mais en revanche, le festival de piano classique, inauguré le 28 juillet prochain, monte en puissance. 4 événements majeurs, encore à l’étude pour certains, risquent à l’avenir de surprendre toutefois!

Printemps 2015: musique classique

Dans cette période pascale creuse où rien ne se passe à Biarritz, Michel Veunac nous prépare, au Casino municipal et à la Gare du Midi, une nouvelle manifestation centrée sur la musique classique. A suivre!

Le livre à l’honneur

Très attaché à l’écrit, Michel Veunac souhaite rendre hommage aux livres par une manifestation encore à définir et dont nous observerons l’avancée, tous idiomes confondus!!

La transfrontalité active

Enfin, en 2015, 2016, la tendance biarrotte privilégie de multiples co-productions artistiques et culturelles avec Bibao, St Sébastien et Saragosse notamment. A suivre de près également!

Biarritz des années folles

En début de saison 2015, Serge Istèque nous replonge dans le Biarritz des années folles (1919/29) avec toute une série de manifestations fin juin où toute la ville se mettra au diapason de ces années festives et créatives… Pour suivre cet événement, rendez vous sur le facebook de la future manifestation. Mode, voitures anciennes, animations, restaurants… L’espace d’un jour le coeur de la ville battra au rythme des années 20…A suivre, là encore, absolument!

1511822_307857309361257_1513916604_o

Pour toutes infos:

– Biarritz culture: Jocelyne castaignède et Alain Fourgeaux 0559415750

– Biarritz Evénements: Frédéric Canot, 0559225050

– Biarritz Festivals: Margarita Aija, 0559232626

– Biarritz des années folles: Serge Istèque, lesannéesfollesde biarritz@orange.fr

– Mairie de Biarritz: 0559415941

 

 

 

 

 

 

 

This Post Has Been Viewed 195 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier