Actualités

Published on août 7th, 2014 | by MagMozaik

0

Artistes, artis’artistes…Opus 3!

Last but not least! Nous revoilà au cloître en ce jeudi matin gorgé de soleil et d’indolence. Mes (je sais c’est assez présomptueux!!)artistes plaisantent et se confient, heureux de la tendresse et de l’attention que Magmozaik leur porte avec raison. De nombreux visiteurs se pressent sous les arcades. Les rires d’enfants se bousculent et Jean François Perry (mosaiste et vitrailliste), que nous verrons demain, déambule, le bras cassé bien enfoui sous sa chemise et son syndrôme de Van Gogh à l’oreille (bien percée et retenue, de crainte qu’elle ne tombe), sous le regard amusé de Daniel Joly qui tombe le masque en parlant de ses enfants, sa fierté, ou de son village, qui commence à accepter ce solitaire en perpétuelle ébullition créative! Comme on aime ces rares moments où la sensibilité des artistes permet de comprendre leur oeuvre. Alors côté jardins, Manoelle la grande voyageuse, nous livre, dans un écrin de verdure, Zarafa, son bébé girafe, Ophélie l’autruche, sa violoncelliste en fusion totale avec son instrument et bien plus encore, à travers son book, témoin d’un parcours inoui. Côté cour, la céramiste Eliane Monnin dont les créations organiques nous saisissent par leur beauté brute, nous accueille en plein travail.

Les épures d’une voyageuse.

20140804_132814

Manoelle? Un parcours incroyable! Une carrière passée à gérer l’économie de région, la perte douloureuse de son mari et puis la rencontre d’un gomme qui l’incite à tout quitter pour 10 ans de périple à bord d’un voilier… A son retour, elle pose ses valises et ses envies de créer à Bassussary. De la terre cuite au métal, en passant par la pierre, c’est tout un univers lointain qui prend racine au Pays Basque, en des lignes épurées et vibrantes d’émotion. Le Vietnam, la Chine investissent ses créations de terre cuite et son regard s’évade à l’évocation de ces simples destinations dont on comprend qu’elles représentent beaucoup pour elle. travailler le métal ? Une expérience nouvelle qu’elle stylise à travers sa girafe et sa violoncelliste. Nous reparlerons de Manoelle après une visite de son atelier dont nous apprendrons à découvrir les secrets, avec délicatesse.

Manoelle Facon-Haudressy, 06 64 12 22 75

La céramique organique à bras le corps

20140807_110630

Voilà 13 ans qu’Eliane Monnin habite Bayonne. Après des études d’arts plastiques, elle se tourne naturellement vers la peinture qu’elle expérimente jusqu’à ce qu’une maternité, il y a 7 ans, lui offre l’occasion de s’initier à la céramique. Une vraie passion de créer des formes de vie primaire l’envahit qui ne la quittera plus! Ses créations sensuelles traduisent l’animal, le végétal et l’humain à travers des objets organiques,modelés à partir de matrices de plâtre, reproduisant des formes insolites qui l’inspirent telles ces courges aperçues sur un marché. Ses sculptures de faience s’associent à l’oxyde de cuivre et aux émaux céramiques dont le maniement s’avère délicat eu égard à leur toxicité. Elle travaille plusieurs pièces à la fois, en alternance, compte tenu des temps de séchage de chaque pièce créée. Elle participe déjà à de multiples manifestations artistiques et sa rentrée s’annonce chargée avec des salons de la céramique, notamment en Normandie. Elle entretient d’étroites relations avec des galeries d’art, dont une sur Paris, des architectes d’intérieur ou diverses artothèques à Nay ou dans le Gers. Mais elle travaille surtout en direct dans son atelier boutique du 34 rue Maubec à Bayonne. La voir en pleine création? Un vrai bonheur! Ne vous en privez pas!

Eliane Monnin, 06 10 31 69 17

www.artandproject.eu

Catherine CLERC, contact@magmozaik.com

 

 

 

 

This Post Has Been Viewed 341 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier