Actualités

Published on août 5th, 2014 | by MagMozaik

0

Artistes, artis’artistes: élégant portrait de famille au cloître!

Lundi, artistes et artisans d’art ( mais comment au juste établir une différence?) se retrouvaient réunis pour l’inauguration officielle de l’Exposition des Métiers d’Art au cloître de Bayonne. l’occasion de belles rencontres mais aussi de judicieuses passerelles avec l’exposition José Luis Zumeta, au Carré Bonnat, dont le vernissage le soir même, prélude au Festival Black & Basque (12 au 14 septembre), attira de multiples autres artistes, dont José Guirado, auteur de l’impressionnant taureau en inox de quelque 402 kg, gardien insolite des oeuvres présentées au cloître. Une superbe interaction du reste saluée par yves Ugalde, Adjoint à la culture de Bayonne. La rencontre discrète entre les deux espagnols, l’un basque, l’autre andaloux, en cette belle soirée, restera un moment d’émotion tangible, tout comme le regard émerveillé, tendre et admiratif porté par Christian Borde sur l’immense Zumeta.

difficile de présenter à la va vite artistes et exposants du cloître! Aussi avons nous choisi de brosser leur portrait en plusieurs volets, comme autant de touches subtiles d’un même tableau coloré. Notre axe? illustrer des contrastes de talents que l’agencement de l’exposition curieusement met en exergue – mais est-ce vraiment un hasard?

Quand la délicatesse du verre soufflé se mesure à la fougue domptée du métal

20140801_143237

Voilà bien la seule et unique fois que j’évoquerai avec enthousiasme un toréador andaloux! Car si José Guirado mit, avant de prendre sa retraite, sa passion dans l’art de manier la muleta, il la consacre aujourd’hui à créer des animaux, symboles de force, de puissance, de grâce, d’orgueil parfois, mais surtout d’évasion, ou des instruments de musique, avec une prédilection pour les violons. A l’origine, une furieuse envie d’investir sa créativité dans des oeuvres dont il avoue se désintéresser une fois achevées. Ajoutez d’intenses envies de voyager par l’imaginaire, le besoin d’une noble confrontation avec des matériaux abrupts, difficiles à maitriser, ses taureaux d’aujourd’hui en somme,l’ambition de transmettre à ses petits enfants l’amour de l’art et vous découvrez le portrait d’un homme qui se donne corps et âme à ses sculptures.

A.Noguès

Ses métaux préférés? L’inox qu’il chauffe ensuite, au gré de son inspiration, pour obtenir un effet irrisé plus doux, et l’acier plus froid et sombre. De sa perception de chaque animal, souvent monumentale, dépend l’utilisation de l’un ou l’autre, voire des deux. Cobra, éléphanteau, taureau, lion, paon, mante religieuse, caméléon, poisson scie, espadon, hyppocampe… Autant de spécimens saisis en plein mouvement, dont il restitue tour à tour la fureur, la dangerosité ou la sérénité. Ses constructions musicales virevoltantes participent de la même vision.

Sa technique? Une première armature s’esquisse, véritable squelette de l’animal à venir,  dont une nuée de pièces soudées à l’arc constituera la chair et la vie, chargée d’émotions, et dont surgiront, avec éclat, ces blamboyantes oeuvres. Vendre? Il n’en a cure, si ce n’est pour se permettre d’acheter sa matière première, souvent coûteuse (8 euros le kg d’inox, faites le calcul pour un taureau de près d’un quintal auquel s’ajoute le prix de l’armature!) Exposer? Oui pour montrer son travail et se faire connaitre! Une formidable virtuosité faite de sueur et d’innombrables heures dédiées aux sculptures dont la précision des détails étonne ( près de 1000 heures pour réaliser son fabuleux taureau!!). Chapeau l’artiste!

20140801_142521

José Guirado, 05 56 70 22 64

20140804_115526

Face à lui, Alexandre Vieira, souffleur de verre et verrier d’art. Contraste détonnant par la matière et surtout la technique, tout en rapidité et subtilité, pour introduire les poudres colorantes et sculpter le verre à la pince, en gestes précis, avant qu’il ne refroidisse. 15 ans d’expérience permettent au jeune artiste, verrier depuis 3 générations, de proposer une gamme très variée d’objets uniques, du vase aux coupelles en passant par d’insolites et gracieux animaux, tels que les escargots, les cygnes ou les scorpions. Grâce à la maitrise parfaite de son art, il parvient à placer ses couleurs avec justesse et précision. Il exerce à St Jean le Vieux, le temps de trouver un local à Ossès où développer son atelier et une boutique! Vous n’avez que quelques jours pour vous offrir ces petits bijoux à petits prix! N’attendez pas!

20140804_115537

www.alexandre-vieira.cpm
facebook: alexvieiraverrier
Tel: 0609340417

Catherine CLERC, contact@magmozaik.com

 

This Post Has Been Viewed 105 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier