Opérateurs, prescripteurs, associations

Published on septembre 15th, 2014 | by MagMozaik

0

Arcad: 10 ans d’une irrésistible ascension

A l’aube de ses 10 ans d’existence, Arcad, association de promotion des artistes, plasticiens entre autres, et acteurs du spectacle vivant, aborde une nouvelle étape de son itinéraire, jalonné, jusqu’ici, de manifestations culturelles phares sur Anglet, Bayonne ou Hendaye ( de la Puce des Arts à Jazz sur l’Herbe), mais aussi, ce que spectateurs ou visiteurs de ces temps forts annuels ignorent souvent, d’actions précises pour aider, conseiller ou accompagner le parcours professionnel de ses quelque 250 adhérents. Une page se referme aujourd’hui, mais une nouvelle montée en puissance s’annonce désormais au sein de locaux plus vastes. Des opérations neuves, originales, différemment orientées et structurées, sont d’ores et déjà mises en place, dont certaines uniques en France. D’autres, à l’état de projet, illustrent une belle ambition de développement qui s’organisera autour d’un espace en devenir mieux adapté (encore à dénicher!) et de pôles d’accueil ou d’expression, créatifs et festifs. Rencontre avec Hélène Fedida, la présidente depuis juin dernier, et Agnès Zimmermann, directrice générale qui, avec son équipe (4 salariés et bien des bénévoles dévoués), porte, voire incarne, au quotidien, avec énergie et compétence, une passion nourrie pour ses artistes d’horizons riches et variés.

Une décennie révolue, de nouveaux positionnements sous les feux de la rampe

Bien des événements ponctuent les 10 premières années d’Arcad. Une dynamique inventive inscrite en manifestations fortes, comme autant de rendez vous annuels entre artistes et publics: Puces des Arts, à Bayonne et Hendaye, Marché de Noël à Anglet, Flak ou Jazz sur l’Herbe, ont, au fil du temps, renforcé les liens avec d’éventuels acheteurs ou amateurs et fidélisé des publics très diversifiés. Mais aujourd’hui, de nombreuses opérations de ce type fleurissent ici et là qui concurrencent les actions dont Arcad était le précurseur. L’association souhaite ainsi rompre avec le concept de foire d’art contemporain pour se consacrer à de nouvelles formes d’exposition, dans une logique de mise en scène des oeuvres proposées, selon des parcours savamment chorégraphiés. La vente? Bien sûr elle reste déterminante, mais en des espaces annexes mieux appropriés, sortes de boutiques où le public réalisera à quel point l’art peut être accessible en termes financiers et intégrer son quotidien, à travers des oeuvres plus abordables ou des produits dérivés.

– Premier nouvel axe créé? “Pasabidean” (artistes de passage en euskara), organisé à Hendaye, du 24 au 26 octobre 2014. Objectif? Accueillir au Pays Basque de multiples artistes de différentes nationalités, de passage, avec l’aide de nombreux partenaires institutionnels, dont la ville d’Hendaye et le Conseil Général, ou privés.

– Arcad enchaine ensuite sur” Sans Titre 1″, clin d’oeil aux oeuvres contemporaines souvent dépourvues de titre et promesse de futures éditions annuelles! Le premier opus s’installera à Bayonne, les 22 et 23 novembre 2014, Quai de Lesseps où certains lieux éphémères l’attendent.

– Les photographes n’échapperont pas aux divers focus imaginés par l’association avec, en mars et avril 2015, une exposition à la Crypte Ste Eugénie, bel espace dédié s’il en est!

– Enfin, Jazz sur l’Herbe se transforme en festival, égrené sur 3 jours du 26 au 28 septembre, dans la salle (il faut dire maintenant “théâtre”!)  du Quintaou et au Domaine de Baroja. (voir article sur le festival)

DSC_0724(Hélène Fédida, Présidente d’ARCAD)

Hormis Arteis, grand partenaire associé aux opérations d’Arcad, l’association peut compter sur de multiples soutiens institutionnels: Villes d’hendaye, de Bayonne ou d’Anglet, Conseil général, Maison des Artistes, ADAGP, Parcours des Arts, Artension, l’ACBA etc!

Côté coulisses, des accompagnements professionnels innovants et forts.

– A travers son bulletin mensuel “Passerelles”, Arcad répercute, depuis plusieurs années, auprès de ses adhérents, une multitude d’actions artistiques et culturelles qu’elle juge bon de promouvoir sur le 64 et ailleurs! Mais plus près de nous, elle met en oeuvre, aujourd’hui, des actions concrètes efficaces,uniques en France, favorisant la rencontre entre professionnels des marchés de l’art et artistes. Au printemps dernier, les journées Vision Book ont permis à de nombreux créateurs, selon un principe amusant de Speed Meeting, de rencontrer des spécialistes, notamment des galeristes, venus de la France entière, avec des résultats pour le moins encourageants. Au printemps 2015, outre cette action renouvelée, un second rendez vous, sous l’égide d’Arcad et d’Arteis, proposera des faces à faces entre spécialistes de Beaux Arts du monde entier et artistes.

– Mais au quotidien, Arcad accompagne ses adhérents, artistes ou intermittents, à travers des aides multiples. Mettre en forme, par exemple, un dossier d’appel à candidatures pour un projet artistique, reste souvent un vrai pensum pour des créateurs peu au fait des méandres administratifs. L’association les assiste! Sur 6 projets retenus par le Conseil Général cette année, 4 ont été encadrés par elle, excusez du peu! Par ailleurs, la structure dispense bien des conseils en matière de défense de droits artistiques ou juridiques.

– Enfin, dans ses locaux désormais plus vaste, grâce à la municipalité, Arcad offre un centre de ressources où les adhérents disposent de documentations diverses et variées, d’ordinateurs ou d’espaces de rencontres et de réunions.

Jazz-sur-l'herbe-2014

Des projets d’envergure déjà prêts à fonctionner

Dans un futur, que l’on espère proche, Arcad envisage de s’installer dans un espace plus vaste et mieux adapté à ses ambitions, pour davantage aider ses adhérents. Un lieu capable d’accueillir des ateliers ou des résidences d’artistes, par exemple. Mais le challenge dépend des coûts, souvent prohibitifs, de location sur l’agglo!! Cette recherche revêt d’autant plus d’importance qu’elle vise aussi à créer un Café Concert où développer des activités conviviales. A suivre donc avec impatience, tant est nécessaire Arcad dans le panorama artistique et culturel de notre territoire.

Pour toutes infos, www.arcad64.fr

Catherine CLERC, contact@magmozaik.com

 

 

This Post Has Been Viewed 149 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier