Actualités

Published on juillet 5th, 2015 | by MagMozaik

0

Agend’arts juillet en bouquets colorés

Ce mois se vit en mode émotion pour magmozaik. Le 12 juillet 2014, notre -votre- site, premier du genre ici, se lançait, s’élançait vers la pertinence et l’impertinence, la qualité et la vivacité, la curiosité et le dynamisme. Un site dédié aux arts, cultures et arts de vivre au Pays Basque dans un esprit de métissage. Un site de verve et de verbe authentique, droit dans ses bottes et sans langue de bois. Un site de passion souvent copié depuis mais dont la teneur, la densité et le rythme des articles le rendent unique ! Nous ne sommes pas un simple agenda d’événements à effets d’annonce mais bel et bien un magazine avec articles de fond qui parle de vous, de vos événements, de vos expositions, de vos spectacles, de vous tout simplement avec toute la richesse et la créativité qui sont vôtres. Nous sommes la vitrine éclatante de ce que vous êtes et de la manière dont vous évoluez sans cesse! Magmozaik vit, vibre, se passionne, s’enthousiasme et se mobilise à tout instant ! Et cette force là, déployée pour vous, personne ne l’égalera jamais pour mieux vous défendre avec énergie et fougue , mais aussi tendresse et délicatesse!

IMG_4992

Un mois de juillet en forme de feu d’artifice pour démarrer la saison estivale en tous lieux de notre territoire, à n’en plus savoir où donner de la tête, de Bayonne à Biarritz, d’Anglet sur les plages à Itxassou! Difficile de choisir entre expositions de l’été magistrales, festivals, animations océanes ludiques ou instructives, fêtes de Pampelune ou de Bayonne, nuits ou semaines off de théâtre, sans parler de Supernatural en mode pluridisciplinaire aux Serres de la Milady dont nous sommes partenaires. L’occasion pour nous d’inaugurer une nouvelle manière de promouvoir certains grands événements par des sous rubriques provisoires confiées à des correspondants partenaires ou traitées par notre rédaction. Du 5 au 14 juillet, Emmanuel de Marichalar nous proposera ainsi des “Noticias de Pamplona” avant que nous n’enchainions avec les jeudis de l’océan, les fëtes de Bayonne ou Supernatural! On vous laisse découvrir ce bouillonnement estival en vous rappelant que nous lançons 2 nouvelles rubriques sponsorisables (Démaquillez moi et Un brin d’histoire) pour lesquelles nous avons besoin de partenaires et de vous tous et toutes pour vous prêter au jeu des devinettes!



O_r5itwY49FH5Wxj_Dzx6dSd6S4

Biarritz en somptueuses effervescences

Festivals, animations océanes festives et superbes expositions, tels sont les temps fort d’une ville  qui confirme cet été un dynamisme impulsé l’an dernier en manifestations nouvelles ou renforcées.

– Côté Arts: Des pépites à découvrir… ou redécouvrir

Toujours à l’affiche:

Abysses, le Mystère des Profondeur, on ne présente plus! Cette exposition d’envergure internationale se poursuit jusqu’au 13 septembre à la Cité de l’Océan. N’hésitez pas, si vous ne l’avez déjà fait, à plonger dans les profondeurs les plus extrêmes, là où vit une multitude de créatures uniques quasi “intraterrestres”! Un univers sous marin dont on ne soupçonne guère la fantastique richesse quant aux formes de vie inimaginables et aux espèces tout droit sorties d’un improbable livre féériques aux pages sans cesse écrites, jour après jour, mois après mois, dans une constante évolution et adaptation aux agressions humaines. Un témoignage indispensable qui nous rappelle combien l’océan, source fabuleuse de toute vie terrestre, exige protection et respect. Toutes infos www.citedelocean.com

oasis-tox-3-620x350

A l’Atabal, Alesko présente une facette nouvelle de son talent à travers ses créations picturales jusqu’au 5 septembre, date de notre fête anniversaire du reste! Un artiste protéiforme aux palettes pour le moins ludiques et créatives!

Enfin, Le Musée Asiatica poursuit son périple au Sri Lanka pour un bout de voyage insolite sur le chemin de Bouddha à travers les photographies de madame Zhu Xintian. Retour à Biarritz le 25 septembre, le temps de garder, dans un coin de mémoire, quelques touches d’iconographie symbolique et quelques traces des 3 grandes voies empruntées par le bouddhisme au fil des siècles , En Chine, au Tibet et-route majeure-au Sri Lanka. Un musée à fréquenter assurément pour ses collections permanentes et ses ateliers pour enfants proposés tout l’été. Voilà de quoi occuper toute la famille avec intelligence les jours de temps mauvais.

Un été en flamboyantes cimaises pour 2 expositions majeures

Chaque été, Biarritz vibre et s’enflamme aux couleurs de superbes expositions dont la qualité nous étonne toujours. Après l’art belge l’an passé, 2 grandes thématiques se mettent en scène avec des oeuvres et des collections inestimables au coeur de multiples autres expositions remarquables.

passion211

– Comme l’an dernier, le Casino et la Médiathèque se mobilisent pour accueillir la désormais traditionnelle grande exposition de l’été ( du 18 juillet au 26 août pour la Médiathèque et du 18 juillet au 20 septembre pour le Casino- 11h00 à 20h00). En un fantastique ensemble intitulé “Una Pasion Privada”, plus de 150 oeuvres de la collection “Circa XX”, habituellement exposées à l’Institut Aragonais d’Art et de Culture, Musée Pablo Serrano de Saragosse qui en a fait l’acquisition voici un an, prennent leurs quartiers d’été à Biarritz, grâce à Pilar Citoler, fondatrice d’une des plus importantes collections privées d’art contemporain en Espagne.

167fffe8177e3a1d9765924c5edcd1e6

Equipo Cronica, sans titre, 1971: drôle d’infante!

Trois sections thématiques au programme à travers des oeuvres pluridisciplinaires (peintures, dessins, gravures, sculptures, installations, photographies et videos) : Le portrait, le regard sur l’abstraction et les relations entre paysage et architecture. La Médiathèque accueille le volet photographique de cette exposition majeure avec, notamment Doisneau et Cartier-Bresson. Un riche panorama d’artistes des années 60 à nos jours, tels que Bacon, Dubuffet, Niki de Saint Phalle Chillida, Gonnord, Equipo Cronica, Le Corbusier, Miro, Picasso, Warhol et autres Horacio Coppola.

8F439A1B2

Horacio Coppola, photographe argentin

De magnifiques joyaux rares sertis en des lieux tout aussi artistiques et chargés d’histoire. www.biarritz.fr et www.mediatheque-biarritz.fr

– La Crypte Sainte Eugénie porte un regard plus pointu sur l’oeuvre singulière de Max Mitau, particulière à bien des égards, du 5 juillet au 30 août. L’artiste propose, en une scénographie imaginée pour le lieu, une quarantaine de créations dont certaines produites spécialement pour l’occasion, intitulée le Silence de la Mémoire. Insolite travail fondé sur une méthode pour le moins étonnante. Fasciné par les grottes et techniques utilisées notamment à Lascaux et Altamira, l’homme invente des tableaux surprenant réalisés à base de pigments purs qu’il applique directement avec les mains, diversifiant aussi les matières comme feuilles d’or, papier, bois ou métal. Un univers vif, impétueux, dense  et rugueux qui révèle tout le talent de Max Mitau, artiste installé à Bordeaux. La liste de ses expositions en France et à l’étranger en témoigne sans conteste! Nous reparlerons de ce créateur. www.mitau.overblog.com

Max_MitauAutres expositions

– Outre “Una Pasion Privada”, la Médiathèque organise 2 belles rencontres artistiques. Du 1er juillet au 27 août, Fabiano Bevilacqua, sculpteur suisse italien, présente une oeuvre en bronze, “Lectures”, livre ouvert comme une fenêtre . Autre perspective, du 7 au 17 juillet, avec Marc Bréard qui nous propose, en 40 photographies, un peuple népalais tout en sagesse, gentillesse,  pudeur et dignité. Un voyage émouvant au coeur de la sérénité. www.mediatheque-biarritz.fr

29851.1039048564.2.123

Deux artistes complices pour un projet en multiples déclinaisons!

– Corine Mengual, artiste peintre, et Fabienne Bagaud, spécialiste en création numérique, poursuivent, du 6 au 11 juillet au Colisée, de 14h30 à 18h30, leur duo inventif “Entre deux regards”. Deux imaginaires conjugués que l’on apprécie beaucoup. Infos au 06 37 39 17 70

– Cité de l’Océan, du 9 juillet au 30 octobre, le surf se fait art à travers les plus belles photographies consacrées à cette discipline emblématique de Biarritz. Une exposition réalisée en collaboration avec le magazine Surf Session, expert en la matière!

– Enfin, Vincent Legand expose chez Bang et Olufsen jusqu’au 15 septembre et chez Extapôle à Biarritz mais aussi jusqu’au 30 septembre au Briket Bar à Guéthary. On adore cet artiste dont la créativité est spectaculaire.

Les Serres de la Milady persistent et signent avec Supernatural, rendez-vous estival dédiée au Land Art et à l’art contextuel du 10 juillet 2015 au 20 septembre 2015. Cet évènement d’art contemporain, auquel nous nous associons, puise son originalité en inscrivant le processus créatif dans une thématique de la nature. Les œuvres spécifiquement réalisées dans le jardin, évolueront, se métamorphoseront le temps d’une saison. Une dizaine d’artistes sont conviés à expérimenter ce mode de création. Installations végétales, sculptures monumentales, performances vont se déployer sur le site des Serres de la Milady avec Juan Aizpitarte, Sam Dougados, Aurélien Delwood, Gaëlle Labrouche, Géraldine Menaut, Gilles Plantade, Thierry Portal, Poulpykiss, Xavier Ride sur une  scénographie de Maisonoir et des paysages élaborés par Jean-Christophe Decaux – Paisaia, Laurence de Vellou, Michel Caballé et la Forêt des succulentes de Thierry Berrouet.

affiche supernatural

Supernaturel innove cette année avec des extrapolations artistiques, une façon d’ouvrir le projet tant à la diversité des pratiques qu’à celle des regards. Une exposition «Le nuvolaire» avec Sylvain Aubert et Perrine Lerhun, 4 jours dédiés à la pratique du Beach art avec Sam Dougados, des rendez-vous lecture, la poésie d’Itxaro Borda, des documentaires sur JR et Andy Goldsworthy, une installation-concert de Dual Split, des ateliers d’écriture, de lecture et de vidéo pour petits et grands, une exposition et une conférence sur les jardins d’aujourd’hui dans le cadre des Journées du Patrimoine. Un bel éventail pluridisciplinaire dont nous rendrons compte régulièrement.

– Téléscopage d’événements

La saison touristique induit, depuis des années, des animations de tous ordres sauf que cette année nous assistons à un incroyable bouillonnement de manifestations festives de très haute qualité à n’en plus savoir où donner de la tête tant est riche et diversifiée l’offre pour tous les publics et toutes les générations!

Les scènes estivales

programme-les-scenes-estivalesxR9qq.pdf0

Nouvel opus de Biarritz Evénement, les Scènes Estivales proposent, du 9 juillet au 30 août, un dispositif d’animations très varié et convivial à destination des touristes, des biarrots, entre amis ou en famille. Ainsi, en juillet et en août, chaque semaine, des concerts sont proposés gratuitement, avec des scènes musicales variées. Blues, Jazz, Pop Rock, Chœurs basques ou bien encore Salsa ou Flamenco qui animeront le Parvis Sud et le kiosque de la place Sainte Eugénie pour le plus grand bonheur de chacun.

scenes_estivales_biarritz

Au total ce sont quelque 50 spectacles et plus de 100 heures d’animations! Un ensemble qui intègre de multiples événements distincts sur les deux mois d’été, tels que les feux d’artifice du 14 juillet et du 15 août – clou de la saison touristique-, les Bodegas au Plateau du Phare animées dans un esprit populaire par 9 associations les 13 et 14 juillet, les Fêtes du Port Vieux sur 2 samedis, 25 juillet et 8 août, de 18h00 à minuit. Les Nocturnes des Halles rénovées viennent compléter les festivités du 15 juillet au 26 août, de 19h00 à minuit avec force spectacles fixes, forains, producteurs locaux et commerçants…pour toutes infos et détails: www.biarritz-evenement.fr

Les jeudis des jardins de l’Océan

Impression

Une seconde édition pour cet événement qui remporta un vif succès l’an dernier. L’idée? Proposer aux biarrots et aux visiteurs de passage une multitude d’animations en plain air tous les jeudis, en après midi ou en soirée pour un public à forte connotation familiale. La programmation s’annonce fort pertinente, éclectique et savoureuse. Nous aurons l’occasion de vous rendre compte, chaque semaine, de ces soirées estivales, conviviales et gratuites, proposées du 9 juillet au 27 août. Au programme des 9, 16, 23 et 30 juillet, dès 19h00, des spectacles d’acrobates, de clowns, de danse contemporaine ou urbaine, des soirées cinéma en plein air, des projections de films de surf, des concerts acoustiques et des DJ Sets. Le 9 juillet, cirque et danse avec la Cie “Toi d’abord”, Rita & Malone, Hip Hip Hop, la Smart Cie et la Biarritz Dance School. Le 16 juillet, Surf Session avec, en concert, Kepa, Kapionali Boyz et Black Yaya entre autres. Le 23 juillet, nuit de la glisse et endin, le 30 juillet, “Danse sur tous les tons” avec les Cies Lasala, Dantzaz et le Malandain Ballet Biarritz. Une infinité de partitions ruthmées en perspective, en attentant les Estivales du Malandain Ballet Biarritz début août et la programmation du mois prochain, aussi endiablée que la précédente.

bandeau_big2

Le Big Festival monte en puissance, du 11 au 19 juillet, pour sa 7ème édition . Un événement désormais bien installé sur la ville avec des têtes d’affiches nationales, voire internationales, mais aussi de jeunes talents locaux placés sous les feux de la rampe en partenariat avec Saint Sébastien. Comme on ne change pas une formule gagnante, la structure reste identique avec 3 espaces reliées par des navettes gratuites: Le Big Village à la Côte des Basques, le Big Live à Aguiléra et la Big Boite à Iraty. 1,5 millions d’euros de budget dont 10% apportés par la ville, en plus de l’aide matérielle et logistique, pour   7 jours de musique non stop, 50 artistes, 16h de musique live, 5 nuit de clubbing, 2 soirées live au Stade Aguiléra, avec notamment, Selah Sue ou la famille Chedid au grand complet! Tim Boal et Justine Mauvin, 2 surfeurs musiciens, sont les parrains de cette édition et d’une compétition surf qui se déroulera les 12, 13 et 14 juillet à la Côte des Basques. Pour toutes infos et tarifs: www.bigfest.fr

Mise en page 1

Chacun son court. Quand le plus grand Festival de courts-métrages au monde fait escale à Biarritz, cela produit un événement prestigieux! Le 4 juillet à 18 h30, le Festival de Clermont-Ferrand s’installe à la Médiathèque dès 14h30 pour des diffusions exceptionnelles et en avant première de films drôles, déchirants, humains, décalés et parfois tous les registres à la fois. Une belle aventure où vous pouver voter pour votre film préférer et, qui sait, gagner un week end tous frais payés au prochain festival de Clermont-Ferrand.

kabuki_festilasai2

Festilasai, du 24 au 26 juillet, quartier de la Négresse. Voilà 10 ans qu’existe cette manifestation alternative, utile et nécessaire qui s’efforce, avec un succès grandissant, de développer la culture locale sous toutes ses formes en euskara! Concerts, contest de skate, street art, peinture live, démonstrations artistiques… tout un programme composant un subtil et nerveux cocktail entre musique, skate et arts de la rue. Un événement engagé sur des valeurs d’écologie, de développement durable et de prévention, à ne pas rater!  Pour toutes infos, www.festilasai.com

– A la médiathèque

Cinéma en rafale

Les Docs latino amorçent, dans le cadre des cinés du vendredi habituels, leur périple avec “Miguel Angel Asturias” de Danièle Baudrier, portrait incisif de l’auteur guatémaltèque, prix Nobel de la paix en 1967 et, le 10 juillet à 16h00, “Martha Argerich: Conversation nocturne “de Georges Gachot qui évoque l’exigence rigoureuse de cette grande pianiste argentine. Le 17 juillet à 16h00, Sandra Kogut, brésilienne installée en France, revisite à travers “Un passeport hongrois” l’histoire de ses grands parents, juifs de budapest privés de leur nationalité en 1937 et qui trouvèrent asile au Brésil. Le 24 juillet à 16h00, Federico Nicotra et Laurent Champonnois évoquent, avec “Un siècle de Jenny”, la longue carrière de Jenny Alpha, artiste martiniquaise qui consacra sa vie à la défense de la culture créole et à l’introduction de comédiens noirs dans le théâtre français. Enfin le 31 juillet, même heure, Camila Guzman présente “Le rideau de sucre”.

DSC02442

Miguel Angel Asturias bien croqué!

A noter, du 21 au 24 juillet, puis du 28 au 31 juillet, de 10h30 à 15h30, l’atelier cinéma pour jeune public qui propose une immersion au coeur des différents métiers du 7ème art dans les structures du département image, pour 35 euros (abonnement à la Médiathèque obligatoire).

De page en page

Les 4 et 17 juillet à 15h00, quelques échanges de lecture pour présenter un livre ou écouter la présentation d’ouvrages. Le 24 juillet à 18h00, le club de lecture en langue basque, “Btz Irakur Kluba” se réunit autour de lectures en euskara tandis que le club de lecture en espagnol part à la découverte de la littérature latino américaine. Pour les petits, 2 options le 11 juillet à 10h30 au choix: Les Bébés bouquineurs pour les moins de 3 ans et les Petites oreilles à l’écoute pour les plus de 5 ans!

– Musiques en vrac

image002

–  A l’Atabal, la saison se termine en beauté, avant d’aborder, à la rentrée,  un 10ème anniversaire flamboyant qu’illuminera un concert de Lou Doyon notamment. Pour l’heure, Le 12 juillet à 21h00, l’univers heavy métal de Devin Townsend envahit la grande scène de l’Atabal. Après une pause “post natale” il nous revient dès 2009 avec un nouveau projet de 4 albums enregistrés avec des musiciens différents. Un événement à ne pas rater. Lui succède Klone, le groupe poitevin métal le plus audacieux de la scène française qui confirme, après 6 albums, sa présence incontournable, élégante et somptueuse. le 16 juillet à 21h00, Terror occupe l’espace pour une prestation trash et hardcore de la west coast. Fondé en 2002 par son leader charismatique en diable Scott Vogel, le groupe se déchaine en riffs frénétiques sur scène. A voir si vous tenez le choc! A leurs côtés, Kuma No Motor, trio basque dans le même registre puissant et dont le second album est sorti en juin, suivi de Smoke de Luxe, groupe de rock basque créé en 2011 dont le second album aux sonorités fortes devrait se produire fin 2015. Pour toutes infos www.atabal-biarritz.fr

0000868268_10

Smoke de Luxe

Eglise Sainte Eugénie, le Rotary Club de Bayonne Biarritz organise  le 10 juillet à 21h00 un concert de trompette et d’orgue en faveur de l’association Chrysalide. Direction vocale et orgue Philippe Mendès, David Rachet à la trompette et Isabelle Castillon, soprano. Tous ces enseignants au Conservatoire Maurice Ravel proposent un programme alléchant: Bach, Viola, Bellini en première partie puis chants sacrés et profanes par le choeur mixte Vocanti. Autre univers le 21 juillet 21h00 avec les choeurs Itsasoa, le 23 juillet, même heure, avec The Ladies Voices en Gospel.

Casino Bellevue, le 16 juillet à 21h00, Célimène Daudet au piano et Guillaume Latour au violon donnent un concert exceptionnel autour des grandes sonates de Mozart, Beethoven et Brahms.

– Biarritz Océan se pare d’habits neufs

L’Aquarium du Musée de la Mer et la Cité de l’Océan improvisent des nocturnes jusqu’à minuit pour l’un et 22h00 pour l’autre, lieu où le Théâtre du versant propose des animations tout l’été du 6 juillet au 30 août! Visite insolite d’un bateau échoué ou conférences du professeur Farfelu sur le climat ou le calamar géant, voilà de quoi vous surprendre et vous instruire en mode décalé! Et puis, quotidiennement, le chant envoutant des baleines vous entraineront dans un univers féérique en immersion totale de l’imaginaire. Enfin venez surfer en virtuel sur les plus spots mythiques de la côte basque et vous confronter à la vertigineuse Belharra! Une animation imaginée par ESTIA.

– Danse et théâtre

Théâtre en nuits folles

Outre le spectacle donné par l’atelier adultes du Samuel Jego au Polo Beyris le 4 juillet dans le cadre de la 15ème nuit du théâtre, le Versant, ce même soir, accueille la représentation des élèves du Conservatoire Maurice Ravel dirigés par Françoise Dorgambide, un des piliers de la Compagnie. qui sut, en son temps, apporter à la troupe sa dimension comedia dell’arte.

11698870_861918320529535_6637700014289079495_nLes 17 juillet à 10h30, au Versant et le 20 juillet, 14h00 au Lac Marion, nous retrouvons Françoise Dorgambide (nous aurons très vite l’occasion de vous présenter un portrait de cette femme étonnante) pour Wassilissa, pièce pour enfants dont nous avions présenté quelques extraits lors du Théâtre dans la ville du Versant.

image_large

Danse à venir

En attendant les Estivales début août, le Malandain Ballet Biarritz ouvre sa billetterie pour les 25 ans du Temps d’aimer la Danse, événement majeur de la rentrée du 11 au 20 septembre dont nous nous ferons un large écho quotidien le moment voulu.

– Côté livres et cinéma

– Belles rencontres littéraires à Bookstore

Inès, Kristel et Aurélia nous proposent un alléchant programme de rencontres littéraires hautes en verbe! Le 11 juillet à 11h elles nous invitent à découvrir le superbe ouvrage édité chez Atlantica: “Jardins et intérieurs du Pays basque” en compagnie des auteurs. “De l’etxe basque traditionnelle aux notes orientales de la Villa Mauresque d’Hendaye, en passant par les réalisations les plus contemporaines, Charles Bilas et Thomas Bilanges conjuguent leur talent pour nous présenter à la façon d’un beau voyage ces magnifiques propriétés, qui au gré de la nature, des secousses inévitables de l’Histoire, ou tout simplement des goûts de leurs hôtes, ont évolué dans le temps. Suivant le regard aiguisé des auteurs, la porte s’entrouvre nous laissant découvrir des villas qui, classiques ou atypiques, sont fermées au public et inaccessibles aux regards. La surprise, plus encore l’émerveillement, sont au rendez-vous.”

f7718609-f72f-4aee-95c4-2450b3886fe7.1

Le 18 juillet à 11h dans le cadre de la fête estivale du livre jeunesse “Lire en short”, lecture pour les enfants proposée par Céline Latasa de l’association Le chant des histoires. Une animation gratuite avec inscription conseillée .

Le 18 juillet à 18h Jean-Loup Chiflet, délicieux et drôle, vous convie à une discussion informelle autour de son amour de la langue et des mots dont il joue avec malice. Rappelez-vous, l’hilarant faux dictionnaire d’expressions anglaises “Sky my husband”!…C’était lui ! Il y a bien sûr le jubilatoire “Dictionnaire amoureux de l’humour”, mais aussi son “Dictionnaire amoureux de la langue française” qu’il choisit de “célébrer d’une façon plus légère en la regardant de profil, c’est à dire en insistant plutôt sur son histoire mouvementée, ses subtilités et les surprises qu’elle nous offre sans cesse comme autant de beaux cadeaux, les mots obsolètes, l’accent circonflexe, les drôles de toponymes ou antonymes et autres anaphores”. Un aperçu de son travail prolixe en poche également aux éditions Points.

Cinéma Le Royal? …Royal!

On ne présente plus ce cinéma emblématique de Biarritz dont nous adorons les audaces et les choix pour le moins pertinents. Une programmation dynamique art et essai qui sait toutefois s’adapter à tous les événements majeurs de la ville en déclinaisons cohérentes et de qualité. Nous ne pouvons certes détailler tous les films à l’affiche tous les mois mais nous vous recommandons le 7 juillet, à 19h30 et 21h30, la projection, dans la thématique Big Festival, de Discopath et Orange Mécanique, histoire de rencontrer Sébastien Farran, organisateur de ce festival so cu(l)te!Pour tous films, tarifs et horaires www.royal-biarritz.com

Bayonne haute en couleurs festives

En attendant la prochaine saison de la Scène Nationale du Sud Aquitain, avec laquelle nous reconduisons notre partenariat, et un mois d’août investi par Fortius, bien des festivités et grandes expositions vous attendent en ce mois de juillet!

– Bayonne en arts multiples

Toute la ville bouillonne de belles expositions à ne rater sous aucun pretexte, en résonance les unes avec les autres dans un registre de métissages culturels forts.

11219370_651756131591212_4723345503460736375_n

Au Microcosme, très agréable galerie gourmande novatrice,  jusqu’au 28 juillet, Laurent Platéro nous invite à découvrir l’univers de Claude Billès, également présent au Didam pour Sans Titre 1, exposition organisée par Arcad en collaboration avec les services Culture et Patrimoine de la ville. Géométrie et couleur des formes, collages superposés… tout un monde bruissant de vie urbaine en dimensions inventives jaillit des créations de l’artiste dont on connait les talents multiples, des affiches aux sérigraphies en passant par les installations au Carburateur en compagnie de son complice Xavier Ray qui lui succèdera en août. www.537718.org

artfichier_209090_4908981_201506135256464

Aux Corsaires, galerie prolixe s’il en est, 2 nouvelles expositions ce mois ci. En mai dernier, la galerie présentait son exposition “Baionako Kortsarioak” au Pays Basque espagnol grâce à la mairie et l’association Beart de Bergara. Du 27 juin au 10 juillet, c’est à son tour de recevoir les artistes de “Beart Arte Elkartea” sous la houlette de Juanjo Altuna. Quelque 40 oeuvres au total, toutes disciplines confondues, symbolisent ainsi les échanges culturels de part et d’autre de la Bidassoa. www.beartelkarte.blogspot.fr

christelle_web

Du 13 au 25 juillet, Christelle Le Bloas succède à ce collectif avec ses magnifiques créations en laque. Fondé en 2005, son atelier d’arts du vitrail et de la laque propose son savoir faire en matière de création, de restauration et de formation. Un talent qui lui permet d’allier modernité et tradition sur une large palette de possibles tant dans le secteur des arts décoratifs que dans celui du luxe. Un virtuosité mise au service de challenges que l’artiste apprécie particulièrement. Ses techniques inventives explorent des domaines étonnant en incrustant en alliant photographies, textes surimposés en fins nuages, laque, reliefs, gravues, spoupoudrage et métaux de manière à raconter des histoires sensibles axées sur les hommes et femmes d’hier et d’aujourd’hui. Un raffinement superbe pour des oeuvres tout en subtilité nerveuse. www.artsduvitrailetdelalaque.fr et www.galeriedescorsaires.blog4ever.com

  11216701_1022330394451919_7155000383257157417_n

Après 2 premières et splendides expositions de Sistiaga et Depardon aux chiffres de fréquentation plus qu’honorables, le DIDAM accueille un 3ème opus, premier d’une longue série, espérons, le, qui définit clairement son ancrage territorial et sa volonté de produire, avec des interlocuteurs de poids, des manifestations de haute qualité et imaginatives. Avec “Sans Titre 1″, du 4 au 14 juillet, ce nouvel espace se veut une passerelle sociale et culturelle inscrite au coeur d’un quartier rive droite, appelé à se développer autour de pôles artistiques et culturels actifs.

11169152_1022329307785361_1932686636794178795_n

L’occasion pour Arcad de proposer une nouvelle approche des artistes à travers des expositions scénographiées et de petites boutiques, histoire d’amener le public à s’approprier l’art par de petites oeuvres abordables mais aussi de grandes créations. En prime le 4 juillet de 17 à 19h00 et le 8 juillet de 13 à 15h00, rencontres avec les artistes. Le 6 juillet de 18 à 19h00 et le 11 juillet de 15 à 16h00, visites guidées. Le 13 juillet, grande nocturne jusqu’à 22h00 avec une représentation de danse contemporaine par Elodie Tuquet.  Une opération menée de pair avec la 6ème édition de l’Art au Fenêtres le 5 juillet dès 12h00, où artistes plasticiens et “saltimbanques” créatifs et ludiques investissent un quartier, invitant la population à s’impliquer de manière conviviale dans le spectacle vivant et les ateliers artistiques. Voir www.magmozaik.com/variations-virtuoses-darcad/ et www.arcad64.fr

20150704_110522

A Space Junk, rue Sainte Catherine, Xabier XTRM poursuit son exposition “Mon Voyage” jusqu’au 25 juillet. Nous avions, lors de notre précédent agend’arts, évoqué le talent sensible de ce jeune artiste qui a également réalisé une fresque murale près du DIDAM lors du récent festival Kulture Sport et présenté l’une de ses oeuvres au Musée Basque et de l’Histoire de Bayonne.

Plaine d’Ansot, au Muséum d’histoire naturelle, Le photographe Gilles Martin nous propose de découvrir l’infiniment petit en version XXL. Une vision étrange et neuve des insectes, micromammifères, lézards, serpents et plantes qui nous entourent. “Micro-Mégas”, c’est jusqu’au 13 septembre! www.bayonne.fr

En vrac! A l’Artsenal, rue Sainte Catherine, du 10 juilletr au 31 août, exposition d’arts plastique sur le thème sub aquatique avec Camille Dandono, Cécile Guédon, Nathalie Gonzalez, Martine Crapet, Jean-Marie Rimbault, Carole Levy, Kattina Urruty et Mathilde L’Huillier. A l’Atalante, jusqu’au 27 juillet, “L’art fait son cinéma” en peintures figuratives avec Isabelle Terestchenko  tandis qu’à la Librairie du Levant, affiches et estamps anciennes sont proposées jusqu’au 3 août.

affiche cathédrale

Des peintres au pied de la Cathédrale. Pour la 5ème année consécutive les peintres exposent leurs oeuvres en plein air en juillet et août (sauf les lundis et dimanches), histoire découvrir de multiples formes d’expression artistiques en une balade agréable, place Pasteur. Pour toutes infos www.placeauxpeintresbayonne.com

– Arènes en Scène

Après les Chevaliers du Fiel le 1 er juillet et Florence Foresti le 4 juillet, Calogero investit les Arènes de Bayonne le 7 juillet à 21h00, suivi le 9 juillet à 20h30 par Shaka Ponk. Le 24 juillet place à Black M.

– La Luna Negra prend en douceur ses quartiers d’été!

sexe-arnaque-et-tartiflette-26310-600-600-F

Après Franck Blackfield le 4 juillet, l’espace accueille, pour de nombreuses séance, “Sexe, Arnaque et Tartiflette”, spectacle jubilatoire de Cécile Batailler et Fabrice Schwingrouber. Détestant le monde rural, une jeune cadre aux dents longues est missionnée par sa société pour venir faire signer un contrat véreux à un pauvre type au fin fond des Alpes, elle va user de tous les stratagèmes possibles et inimaginables pour arriver à ses fins dans les plus brefs délais. Mais une avalanche va changer le cours de son scénario et la contraindre à passer le week-end avec un couillon de “classe internationale” au pays des bouseux. Après ce duo hilarant et caustique, vous ne verrez plus la raclette sous le même angle! C’est à 20h30, du 8 au 11 juillet, du 15 au 18 juillet et du 18 au 25 juillet. Aucune excuse pour ne pas vous faire plaisir! www.lunanegra.fr

– Evénements

En attendant les Fêtes de Bayonne (29 juillet au 2 août) et la grande opération Fortius, l’été aux Remparts, du mois d’août, voilà de quoi faire patienter petits et grands en quelques animations sélectionnées.

Intellos à vos archives! Dans le cadre de centenaire Roland Barthes, Pierre Vilar, l’UPPA Bayonne la Petite Escalère et la ville proposent à la Médiathèque, le 7 juillet à 18h00 le 6ème et dernier atelier du cycle “La chambre claire”. Le 9 juillet, 12h30 au DIDAM, petite pause patrimoine autour des constructions art déco des frères Gomez. A signaler également les “Jeudis Ciné” avec la 16 juillet, 21h00 la projection de “Moi moche et méchant 2” de Pierre Collin et Chris Renaud dans le parc du château de Sainsontan et le 23 juillet, 20h00, à la MVC Centre Ville Bayonne, celle de “L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S.Spivet” de Jean-Pierre Jeunet. Enfin le 30 juillet à 10h00, le Musée basque propose “Atelier des Fêtes”, jeu en autonomie dans les salles du musée.

Livre en Short, grande Fête du Livre pour la jeunesse. Les 20 et 21 juillet dès 10 heures, pour les 7/8 ans, aux Médiathèques centre ville et Ste Croix, atelier parcours”Chasse au Trésor” et “Crée ton jeu de 7 familles” ( sur inscription au 0559591713), suivi, le 24 juillet, 11h00 à la Médiathèque du centre ville, par une lecture en plein air à 2 voix (3/8 ans).

Anglet fan des sixties

Les expositions et événements d’Anglet se mettent à l’heure nostalgique des sixties, époque où soufflait un vent de liberté, de créativité et d’insouciance. Epoque également transitoire à l’aube de grands bouleversements sociaux, artistiques et culturels. 3 expositions très différentes selon les milieux et ambiances évoquées.

– Expos fans des sixties!

 jean-marie-perier

A tout seigneur tout honneur, Jean-Marie Perier, LE photographe de “Salut les copains” de toute une génération “ye ye” et bien d’autres futures stars tels Mike Jaegger ou Dylan, présente, du 4 juillet au 29 août, galerie Georges Pompidou, ses portraits frais et insouciants des “idoles des jeunes” de cette époque! Beaucoup d’entre nous étions des tous petits enfants.

JEAN-MARIE-PERIE-EXPO-01

Nos parents, pour les plus chanceux, nous transmirent ce vent de folie musicale et fraternelle, voire rebelle! Nous avons par la suite revisité, dans les années 80/90 cette époque mythique où le monde encore changeait en toute liberté et effervescence!



Une exposition qui nous ramène vers un temps où les interdits n’existaient pas, où la liberté de penser et de s’exprimer avait force de loi, où les medias ne connaissaient aucune entrave autre que l’indécence. Des styles différents certes, mais bien des connections entre fans des années 60 et fans des années 80 dont je suis, vous êtes! ” Ex fan des sixties où sont tes années folles…”

denise-colomb

Denise Colomb nous entraine vers un autre univers tout aussi sixties, villa Beatrix Enea, jusqu’au 29 août, avec des portraits d’artistes de renom. Une exposition réalisée avec le Jeu de Paume à Paris , la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, le Ministère de la culture et de la communication et la Mairie d’Anglet. www.anglet.fr

La-Barre-Story

Esplanade de la Barre, jusqu’au 1er novembre, de 10h00 à 12h00 et de 14h à 17h30,  petite incursion dans le passé pour réaliser à quel point cet espace fut, en ces années là, bouillonnant de vie avec les activités portuaires et propice aux nouvelles constructions comme la patinoire. Visites guidées le 18 juillet à 15h00 .La Barre Story,  www.izadia.fr

Izadia, du reste, accueille 2 autres expositions plus contemporaines et en osmose avec le lieu. Pendant tout l’été Fred Le nan nous propose “Woodenn”, fresque en robinier, étalée sur 168m2 composée d’un  enchevêtrement de lames de bois coupées, calibrées et ployées pour être soumises au vent. Une oeuvre sobre et dynamique, en harmonie avec l’environnement écologique du parc Izadia. c6c926fe80A ses côtés, un parcours d’Odile Durousseau ponctue le parc de 10 statues qui évoluent entre terre, lumière, vent et eau, de manière à surprendre le promeneur en de nouveaux rapports entre la nature et la matière. C’est jusqu’au 20 septembre!

– Lire sur la plage, c’est possible

Pour la 5ème année la Bibliothèque se pose sur les plages de la cité balnéaire. Une bibliothèque hors les murs qui se dore sur la plage des Corsaires du 1er juillet au 31 août. L’an dernier, plus de 2400 lecteurs ont eu accès, de 14h00 à 18h30, à quelque 2000 ouvrages, 50 titres de magazines et quotidiens à emprunter ou consulter sur place dans un chalet de 40m2 et une terrasse de plus de 60m2 équipée de parasols et de transats. Pour les revues, les prêts n’excèdent pas une journée mais peuvent atteindre une semaine pour les livres de tous genres (policiers, best sellers, classiques, documents liés aux loisirs ou au tourisme, bandes dessinées mais aussi romans en anglais en espagnol ou en allemand). Il suffit de s’inscrire! C’est gratuit. Outre le plaisir de savourer les mots, une multitude d’animations sont proposées tous les mercredis chaque semaine selon des thématiques liées aux contes, à la lecture de vive voix ou aux jeux. Une belle initiative qui s’inscrit dans la démarche Agenda 21/Anglet Ville pour tous. L’enjeu est donc d’attirer un public éloigné du livre, en étant présent là où il est et en associant loisirs et lecture. Il s’agit ainsi de présenter la lecture publique sous un nouveau jour, loin des images qui peuvent lui être attachées comme celle intimidante de “forteresse du savoir”. Cette opération est menée par la bibliothèque municipale d’Anglet. Ne boudez pas votre plaisir. Pour toutes infos, www.anglet.fr

d95ebd966b

– Le surf se met en scène.

Du 10 au 13 juillet, Chambre d’amour, le Festival International du Film de Surf offre une sélection de 13 films et 5 courts métrages projetés sur écran géant en plein air, en public, tous les jours de 16h0030 à 21h30 puis de 22h00 à minuit. Expositions de photos et de peintures (en écho à l’exposition Surf Session de la Cité de l’Océan à Biarritz), concerts et démonstrations complètent le dispositif. En clotûre du festival, Fête Nationale oblige, grand feu d’artifice prévu à 23h00. Toutes infos sur www.surf-film.com

affiche2015

– Les plages musicales et Mon Ciné à la Plage

Ces deux animations estivales nous reviennent aux sables d’or, pour l’une et au Jardin de la Grotte, Chambre d’Amour pour l’autre. Le 8 juillet, à 21h30, Sébastopol suivi de Miss Collie&Mister Bree investissent le kiosque tant prisé en cette période. Le 16 juillet, 21h30, première projection en plein air. Le 22 juillet  aux Sables d’or, même heure, Chanson d’occasion et bossa nova avec Karimbo suivis le 29 juillet, à l’esplanade, de Charlie Mopps et Burning Chords.

Et ailleurs…

– A Saint Sébastien: Grand Festival Jazzaldia

Pendant la deuxième quinzaine de Juillet , Saint-Sébastien bouge au rythme du meilleur jazz. Les grands de la musique comme James Brown, Liza Minelli, Bobby McFerrin, Diana Krall, Cassandra Wilson o B.B. King se sont produits sur les plages, dans les théâtres, places et auditorium de la ville pour faire vibrer le public dans un festival de renommée internationale. Le Festival de Jazz de Saint-Sébastien fêtera son 50éme anniversaire cette année entre le 22 et 26 Juillet. Jamie Cullum, John Zorn, Benny Golson, Zaz, Gregory Porter, Jimmy Cliff et Melody Gardot, sont attendus parmi d’autres!

affiche_errobiko_festibala15_33X50

– Itxassou accueille du 23 au 26 juillet le 20ème Errobiko Festibala auquel nous consacrerons très vite un dossier très musical et convivial!

– A Ascain, jusqu’au 13 août venez suivre les Chemins de la Photographie. 40 photographes du monde entier vous y accueillent en des lieux de passage qui vous invitent à la réflexion et au voyage.

– Nous retrouvons les photographes du 21 juillet au 8 août à Mendi Zolan d’Hendaye avec l’association Beriradak qui nous offrira bientôt, à la rentrée l’Hendaia Festibala, festival de courts métrages sur le thème des minorités ethniques et linguistiques que nous suivrons de près. Une exposition où nous retrouverons Daniel Velez dont nous apprécions depuis longtemps le regard acéré, incisif mais néanmoins tendre.

– A Guéthary, Michel Halaca expose au Musée et dans sa Galerie après avoir présenté ses oeuvres avec Get Arty à la Brasserie de l’Aviron Bayonnais. Du 21 juillet au 2 août, de 16 à 20h00, dans la salle d’honneur de la mairie, Monik Lamy nous propose un autre regard que nous apprécions ma foi beaucoup!

Catherine CLERC,magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 398 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier