Spectacles vivants

Published on juillet 5th, 2016 | by MagMozaik

0

A l’heure des ménestrels…

Chaque année, dans le coeur historique de  Bayonne, autour de la cathédrale, places et rues ressuscitent leur vie médiévale. Un temps où les frontières géographiques épousaient des tracés différents,  permettant, en échanges denses et multiples, un riche métissage culturel, humain, linguistique et commercial autour de la Cathédrale ou au sein même du cloitre! Une époque tumultueuse entre chrétienté, islam et judaïsme  émaillée d’activités économiques bouillonnantes, de distractions ludiques ou de menaces guerrières que cristallisait cette plateforme urbaine née de l’ancien « Castrum «  romain. Après une année transitoire en 2015, la tradition du Marché Médiéval perdure, Place Montaut, Place des Trois Glorieuses et rue d’Espagne, grâce à l’association « Histoire Vivante », experte en animations médiévales, ciselées sur les dentelles patrimoniales de villes françaises ou européennes, au riche passé historique d’une époque en pleine construction mouvementée. Du 12 au 14 juillet, de 10h00 à 22h00, artisans, ménestrels et autres comédiens de rue nous replongeront en un temps survitaminé et authentique avec force exposants, animations et musiques de site en site, entrainant dans leur sillage tous les visiteurs. Un événement festif , entre tourisme et commerce, qu’un feu d’artifice exceptionnel ponctuera sur une barge flottante installée au milieu de l’Adour .

Légitimité et cohérence

La légitimité d’un tel marché s’inscrit dans l’histoire même de Bayonne, véritable plateforme commerciale et culturelle entre le sud et le nord de l’Europe qui s’esquissait au moyen-âge avant l’étape décisive de la Renaissance et de l’essor économique de la ville, après avoir été, en ces sites choisis, le castrum romain, base de son développement urbain. Autre pertinence? Celle de poursuivre l’action menée pendant des années par l’“Amicale de la Porte d’Espagne” qui, l’an passé, avait jeté l’éponge! Après un an relayé par des acteurs culturels espagnols, pour occuper la place malgré tout, l’“Association pour l’Histoire Vivante” a repris, avec fine connaissance et talent, le flambeau, histoire de montrer que Bayonne n’est pas une destination d’après plage ou de repli en cas de mauvais temps, mais bel et bien une offre touristique à part entière, en liaison étroite avec ses activités commerciales fortes.

L’ambition de cette association culture s’avère pour le moins attrayante et judicieuse. Elle adopte une thématique en fonction des sites, reliés par des animations déambulatoires de qualité, tout en adoptant une décoration des espaces propre à susciter une immersion totale dans l’ambiance médiévale. L’idée consistait à garder les dispositifs porteurs, notamment en termes d’offres artisanales tout en réintégrant des participants qui n’avaient pu figurer dans l’édition 2015. Au final, la place Montaut se consacre à la “ripaille” tandis que la Place des Trois Glorieuses est dédiée aux accessoires vestimentaires, jeux d’enfants, bijoux et autres cosmétiques, sans pour autant se concurrencer ou rivaliser avec les commerçants locaux. Quant aux animations elles proposent des temps forts sur chaque site qui établissent des liens itinérants entre chaque espace. Une restauration avec boissons d’époque attend les visiteurs que l’on estime entre 20 et 25 000.

Un événement qu’accompagne, bien sûr, une circulation bien étudiée puisque toute la zone médiévale reste piétonnière, de même que les espaces du 14 juillet (Place de la Liberté et Place de la République) n’autoriseront aucun véhicule dans leur enceinte.

Au programme...

Un petit livret complet permettra, sur place, de découvrir la liste des exposants-artisans et, dès 14h00, le déroulé des animations proposées qu’il nous semble important et ludique de présenter plus en détail, eu égard à la grande créativité des troupes impliquées. Quelque 40 artisans mobilisés pour des produits de belle facture. Côté gourmandise, des pâtisseries, macarons, galettes, crêpes, fruits, charcuteries diverses, pains, sablés, fromages de brebis et autres liqueurs, bières et hydromels réveilleront vos papilles assoupies. Côté ustensiles, grimoires, cosmétiques, bijoux, accessoires vestimentaires, amulettes et autres calligraphies à l’encre vous ensorcelleront, sorgina obligent!! de quoi régaler tous vos sens!

Mais attendez-vous à vous laisser happer par des animations insolites! Le Chevalier de la Caillèterie vous met en guerre avec force pièces guerrières qui déchainent les feux de l’enfer! Aux plus calmes quelques jeux sont offerts, d’adresse, de hasard ou de réflexion avec la Compagnie des Jeux d’Oc. Besoin de se détendre? Les Enluminées vous proposent massages, onguents et étuves pour une relaxation des plus suaves. Et puis quelques déambulations à suivre!

Les Cavalières de l’avant-hier, mi-femmes mi-chevaux, caracolent en fabuleuses chevauchées dans les ruelles alentour. Avec  Créalid, de drôles de catapultes vous entrainent, dans le rôle de gens d’armes ou d’otages improvisés, dans leur sillage guerrier à l’assaut de la cité! Enfin La petite Flambe laisse vagabonder ses ménestrels au gré des hautbois, cornemuses et tambours. Alors, prêts au voyage?

A noter, en cloture de l’événement, un feu d’artifice du 14 juillet qui promet d’être exceptionnel. Tiré d’une barge flottante sur l’Adour, il bénéficiera de davantage d’espace pour offrir des bouquets bien plus chatoyants! Et puis, tradition populaire et antionale oblige, deux grands bals vous feront tourbillonner en des places aux noms on ne peut plus symboliques: La Place de la Liberté, animée par “Le bal du samedi soir” et la Place de la République qui résonnera des airs de “Patcha Mama”.  

www.bayonne.fr et www.histoirevivante.org

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 63 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier