Actualités

Published on octobre 4th, 2014 | by MagMozaik

0

3 octobre, coup d’envoi d’Ezpel’Art

Le premier trio d’artistes, et non des moindres, inaugurait ce soir la série de 4 cycles d’exposition du collectif de 12 artistes, mobilisés à cette occasion pour la seconde édition sur Espelette. (voir article global déjà publié sur www.magmozaik.com/2014/10/petit-focus-sur-le-4-octobre. Une petite piqure de rappel ne suit jamais!). L’occasion de revoir un lieu magique, niché au fond d’une impasse de ce merveilleux village aux couleurs rouge piment, l’atelier galerie du verrier d’art Poly Berin, rue principale, et surtout de découvrir les oeuvres de 3 artistes incroyables de talent, Altéa, plasticienne collagiste (dont on apprécie l’inspiration BD insolente), Daniel Joly, sculpteur (qui se donne corps et âme- tourmentée- à ses oeuvres d’acier, un brin trash, mais pétries d’émotion brute) et Sébastien Ponté, peintre (entre figuratif et abstrait souvent brutal). L’occasion, dans une ambiance chaleureuse, d’un focus sur les nouvelles créations superbes de ce sculpteur qui monte qui monte qui monte..

  DSC_0256 DSC_0255  (Daniel Joly )

Daniel Joly ne nous a épargné aucune effet de surprise. Sur les réseaux sociaux, ces derniers jours, il excitait notre curiosité en nous promettant des oeuvres nouvelles dont il se sentait fier. Et bien le résultat dépasse de loin tout ce que cette promesse laissait présager. Des oeuvres plus mâtures, mieux peaufinées, de nouveaux axes créatifs originaux en diable en collaboration avec le souffleur de verre génial Jean-Marie Rimbault dont nous avions déjà souligné la virtuosité. Nouveau look ” plus commercial” dit-il en riant, avec coiffure plus sobre et sage.Un artiste plus apaisé que l’on sent prêt à tous les défis. A suivre de très très près! Nous le quittons à regret alors qu’il s’apprête à revêtir sa “salopette de vernissage”! Un bel humour tendre d’autodérision qui fait plaisir à voir!

Altéa dans son "appartelier" (Altea dans son atelier)

Dans un style très différent mais tour aussi élaboré et novateur, Altea, plasticienne, expose ses collages désormais célèbres. Beaucoup de travail et d’imagination là encore, que transcende son talent fou. Pour ma part, j’avoue un petit (allez un grand!) faible pour ses Fleurs du mal , mais il est difficile de mettre en exergue l’une ou l’autre de ses créations, toutes exceptionnelles d’insolence et largement inspirées par la BD. Rappelons qu’elle expose également jusqu’au 5 à la Galerie des Corsaires qui, en marge du Festival BD de Bayonne, Baiona Komiki ( 4 et 5 octobre), propose une exposition BD. Elle investit également les locaux de Txalaparta, nouvel espace d’accueil des Bascos rue Laffitte à Bayonne.

DSC_0265(Sébastien Ponté)

Enfin Sébastien Ponté nous bluffle par un style figuratif et abstrait qui véhicule des émotions subtiles et parfois brutes. Ce jeune artiste d’Hendaye vaut largement, s’il fallait encore une bonne raison, la peine de se précipiter à Ezper’Art où les 3 complices mettent en scène leurs créations jusqu’au 12 octobre. De belles personnes, généreuses et humaines. Dès le lendemain, un nouveau trio prendra le relais… mais nous en reparlerons alors!

Catherine CLERC, contact@magmozaik.com

This Post Has Been Viewed 30 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier