Festivals

Published on octobre 30th, 2016 | by MagMozaik

0

1, 2, 3, (4éme) TXIKI, la 4éme dimension

Depuis mercredi dernier la Ville de Biarritz avec le 4ème Txiki festival débarque en 6 lieux distincts. Le royal pour l’ouverture et la clôture ainsi que les projections de films et la médiathèque qui accueille une nouveauté cette année, un village qui permet aux enfants de participer à diverses activités. Ils peuvent se transformer en cinéastes, producteurs et même customiser des petits robots. La Cité de l’Océan reçoit aussi les festivaliers le samedi en même temps que le musée historique de Biarritz qui leur permet d’être scénaristes. Autre inédit cette année, deux gros partenariats avec l’Atabal qui téléporte ses ateliers radio et musique dans le futur et le Palacito qui se transforme en dancefloor du futur avec la traditionnelle Txiki boum qui clôt ce feu d’artifice pour enfants. Un merveilleux parrain débarque, Mathias Malzieux réalisateur du film diffusé pendant ce Txiki “Jack et la mécanique du cœur”.

Décollage immédiat pour le futur

La médiathèque se tranforme en nef pour le Txiki festival. Le village accepte à bord tous les festivaliers grands et petits avec du maquillage, du dessin et du coloriage et même des collations.

Diverses activités attendent les enfants après qu’ils aient visionné des courts métrages en compétition car, oui, ce sont les enfants qui décident de décerner un prix à plusieurs courts métrages. Une radio animée par Vincent Péchaud et Sébastien L’aiguille leur permet de dire ce qui leur ont plu, surpris ou encore émoustillé…On rappelle que les podcasts sont disponibles sur le site du txiki festival. Place maintenant aux cinéastes en herbe qui découvrent pendant 3 jours l’univers du cinéma (script, réalisation, décor, son…) en créant un film de A à Z. Pour que l’effet de surprise soit plus grand nous avons suivi l’atelier au début et à la fin… Pendant ce temps-là, d’autres s’intéresseront à l’animation avec l’atelier “Stop Motion” conduit par les enseignants de l’Ecole d’Art de l’ ACBA. Cette nef va aussi pendant toute une journée être envahie par des robots mais nous y reviendrons plus en détail….

Un futur bien sonore

Grosse nouveauté de cette 4éme édition, l’Atabal entre en scène et part en direction du futur avec un Txiki partenariat. Ces animations sont proposées par l’Atabal tout au long de l’année et se propulsent dans le futur pendant le Txiki. Une radio pour les plus grand qui leur en fait découvrir l’univers, de la création d’une émission en passant par la technique, le montage et l’enregistrement. En bonus, chaque enfant repart avec son enregistrement. Un atelier initié par Franck Deschamps.

Passons de la radio au DJ avec DJ/MAO présenté par BOOM TCHAK chaque jour, du mercredi au vendredi. Les futur DJ’s s’immergent dans le monde du son en fabriquant des samples et des beats avec découverte des synthétiseurs en terminant par une initiation DJ.

BIM BAM BOOM txiki BAM, est orchestré par Franck Cazenave, artiste de renom qui donne de son temps pour initier ces petits bouts de chou à l’art en musique sur de grandes feuilles sur un fond musical crée pour l’occasion par l’Atabal. On en fait des prouesses en musiques, attention les oreilles et…les yeux!!!

Invasion de robots

La médiathèque à été envahie par les robots en cette 3éme journée de festival. La Forge des Savoirs a atterri directement au Département Image de cette nef pour proposer aux enfants de customiser des robots dans le but de les faire concourir. Programmation des robots par ordinateur, customisation avec des briques de toutes les couleurs et création d’une piste. Les petits ingénieurs contrôlent leurs petits bijoux avec un smartphone embarquant une application. Un joli moment de partage pour 5 duos d’enfants.

Entre la customisation et la course de robots, un autre Androïde fait son apparition. Son nom ? “Kompaï”. Ce bipède électronique à été conçu avant tout pour assister les personnes âgées en demande d’assistance et de présence. Les festivaliers en transe devant Kompaï lui ont posé diverses questions et se sont amusés par le biais de sa tablette proposant moult divertissements. On précise que ce robot à déjà fait une brève apparition lors de la cérémonie des voeux de l’ACBA en Janvier dernier.

Le Txiki se projette en 2017

Derniers instants avant le dur retour au présent!!! Cérémonie de clôture avec un maire qui nous livre un discours de soutien pour toutes les éditions à venir. Tous les ateliers de ce Txiki sont passés en revue avec projection des oeuvres réalisées par nos cinéaste en devenir. Mathias Malzieux propose une démonstration de ukulélé après nous avoir enchanté les oreilles avec le lauréat du concours d’écriture, le petit Oscar Pommiers représenté par son père… Que d’émotions ! Les 2 jurys rendent leur verdict sur les projections de courts métrages qui leur ont été proposés pendant ce voyage, “Johnny Express” dans la catégorie des 9 ans et plus, “An object at rest” pour la catégorie des 6-9 ans. Ronel, fidèle acolyte de Virginie Sassoon monte sur scène pour rendre un hommage à celle qui a tout fondé. Toute la fine équipe et les festivaliers montent une dernière fois sur scène pour tirer leur révérence et penser à un futur proche.

Maintenant place à la fête au Palacito redécoré pour cette ultime soirée. Des enfants fougueux et survoltés s’agitent sur le dance floor pendant que les plus grands s’égayent à l’extérieur. Nous retrouvons Franck Cazenave en Maître Loyal pour ces petits bouts de chou. 21h30 retour dans le présent, tout s’achève ici, un avenir proche nous dit qu’on se retrouvera bientôt dans une autre époque peut-être mais avec certitude en 2017 pour un 5éme Txiki Festival.

Mathieu CLERC, magmozaik64200@gmail.com

Photos: Catherine et Mathieu CLERC

Vidéos: Philippe SIRET

This Post Has Been Viewed 121 Times

Tags: , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier